Des ex travailleurs pétroliers font sit-in devant les locaux d’ESSO, à N’Djaména

Des ex travailleurs pétroliers font sit-in devant les locaux d’ESSO, à N’Djaména

Les ex-travailleurs de Tchad-Cameroun Constructors (TCC), ont poursuivi leur sit-in ce mercredi devant les locaux  d’ESSO Tchad au quartier Kelpmat dans la commune du deuxième arrondissement de N’Djaména. Au total 4013 personnes avaient travaillé sur le site pétrolier de Doba dans la région du Logone oriental pour le compte de TCC sous-traitante d’ESSO.

Le mouvement d’humeur de ces ex-pétroliers a commencé le mardi 8 novembre 2016. Au premier jour les forces de l’ordre et de sécurité du deuxième arrondissement ont quadrillé le lieu pour protéger les installations d’Esso. Mais, ce mercredi, au deuxième jour, les policiers ont vidé les lieux et le nombre des manifestants aussi est fortement réduit.

Il n’y a qu’une dizaine, constate un usager. Effectivement, ceux qui étaient là pour observer le sit-in, présentent, une mine fatiguée, mais continuent, tout de même, à brandir des banderoles réclamant, entre autres, le paiement de droits sociaux, écarts de salaire, bonus.

Les ex-travailleurs de TCC regrettent que, le gouvernement et ESSO, leur aient fait de promesse sans l’honorée. « On n’a pas eu nos dus,  nous sommes mourants, beaucoup sont d’ailleurs morts », se lamente Laoukoura Jérôme, avant d’ajouter qu’ils sont traités d’une manière inhumaine.

Les travailleurs de TCC annoncent que leur sit-in s’étale sur une semaine. Mais, ils préviennent que si rien ne fait ils engageront d’autres actions en vue d’entrer dans leurs droits dont le montant s’élève à environ 75 milliards FCFA.

Pour le moment, ni le gouvernement, ni Esso, n’ont réagi suite à ce sit-in  des ex-travailleurs de TCC qui est à son deuxième jour.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :