Délabrée, la première école du Tchad reçoit de l’aide

Délabrée, la première école du Tchad reçoit de l’aide

L’école pilote de Mao, première école du Tchad, bénéficie de plusieurs projets dont la réalisation d’un forage à énergie solaire, récemment inauguré. C’est une initiative de l’Association des femmes pour l’entraide et le développement (AFED).

La cérémonie s’est déroulée en présence du secrétaire général départemental du Kanem, Nana Djimbé Ngaryambaya, représentant le gouverneur de la province du Kanem, la présidente de l’AFED, Zara Ahmed Sidick, et les responsables de l’école pilote de Mao.


L’école qui a bénéficié de ce geste, est la première du Tchad. A ses débuts, elle a été dénommée école indigène. Elle fut créée en 1911 à Mao avec seulement 11 élèves dont sa majesté Alifa Mouta Ali Zezerti. Plus tard, l’école fut transformée et relocalisée pour devenir en 1972 l’école Bas-fond de Mao, avant d’être érigée en école pilote en 1985. Plusieurs cadres tchadiens y ont été formés, du CP1 au CM2, depuis plusieurs années.


Aujourd’hui, l’école compte environ 1264 élèves. En dépit de ce passé glorieux, cette école centenaire est dans un état insalubre avec des bâtiments miteux. De surcroit, l’absence de clôture offre aux animaux un lieu de refuge et aux usagers indélicats un camp de passage, exposant ainsi les élèves à des risques divers.

Pour la présidente de l’Association des femmes pour l’entraide et le développement (AFED), Zara Ahmed Sidick, l’objectif du projet est d’assurer la sécurité et d’améliorer les conditions d’hygiène des élèves et du personnel d’encadrement de cette école. « Avec l’inauguration de ce forage à énergie solaire et électrique, ce sont 1289 personnes (élèves, enseignants, personnel d’appui) qui ont désormais accès à l’eau potable en permanence. C’est dire combien cet équipement est essentiel à la qualité de vie d’une communauté, aussi petite soit-elle », justifie-t-elle.


Ce n’est pas tout. « Nous avons également raccordé l’école à l’électricité pour la première fois depuis sa création, avec des lampes et prises dans toutes les classes. Ma joie est d’autant plus grande aujourd’hui que nous allons par la même occasion procéder à la pose de la première pierre pour la construction d’un mur de clôture qui fera 120 m de long sur 75m de large et 2,5m de hauteur. Celle-ci constitue la deuxième phase du projet », se réjouit-elle.


La ville de Mao est le chef-lieu de la province du Kanem. Elle est située vers le nord-ouest du Tchad. Mao est la 16ème ville du Tchad par le nombre d’habitants (35 468 au recensement de 2009).

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :