Plus de 3.000 Nigérians et 540 Tchadiens trouvent refuge au Tchad pour fuir Boko Haram

N’DJAMENA, (Xinhua) — Plus de 3.000 Nigérians et 543 Tchadiens ont fui les atrocités de la secte islamiste Boko Haram au Nigéria, pour se réfugier dans la région tchadienne du Lac voisine, a déclaré mercredi le Premier ministre tchadien, Kalzeubé Payimi Deubet.

“Depuis la mi-décembre 2014, on a constaté un afflux massif de réfugiés nigérians dans la région du Lac, notamment dans la localité de Ngouboua. Nous craignons que cela ne puisse nous embarquer dans une situation incontrôlable si nous ne prenons pas les mesures à temps”, a précisé M. Kalzeubé Payimi Deubet, qui s’ exprimait dans une communication faite à l’endroit des corps diplomatiques accrédités dans son pays.

Pour faire face à ce “problème à la fois sécuritaire et humanitaire”, le chef du gouvernement tchadien a annoncé que son pays a pris des dispositions en envoyant des troupes dans la région pour assurer la sécurité de ces réfugiés nigérians et retournés tchadiens, ainsi qu’une assistance en vivres, non- vivreset équipements sanitaires.

“Des cas de maladies sont apparus, cela vient compliquer la situation humanitaire”, a par ailleurs indiqué M. Kalzeubé Payimi Deubet.

Il a appelé la communauté internationale à la “solidarité” et au “partage des charges et des responsabilités”.

Samedi, le groupe islamiste nigérian s’est emparé de base militaire de Baga et de plusieurs localités voisines dans l’ extrême nord-est du Nigéria, forçant les habitants à fuir dans les pays voisins.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :