Culture : l’ONG AHA entreprend la valorisation des objets d’art moderne de rue

Culture : l’ONG AHA entreprend la valorisation des objets d’art moderne de rue

Dans son volet culture, l’ONG Action Humanitaire Africaine (AHA) du Tchad a organisé une exposition d’objets d’art moderne de rue au centre culturel Baba Moustapha ce jeudi 1er novembre. Cette exposition repose sur la valorisation de l’art de l’enfance.

« Nous avons initié cette exposition d’art moderne parce qu’une des thématiques qui est chère à l’ONG AHA est la promotion et la préservation des patrimoines naturel et culturel » a justifié le directeur général de AHA, Ibni Oumar Mohamed Saleh. Constituée d’un ensemble de jouets et d’objets de représentation humaine, l’exposition sur les objets d’art moderne de rue vise à faire revivre l’enfance. « Ces objets que vous voyez rappellent l’enfance. Nous essayons de soutenir ces artistes dont le travail n’est non négligeable pour qu’on se rappelle de notre enfance mais au-delà promouvoir cet art qui doit être valorisé », a déclaré Ibni Oumar Mohamed Saleh. Les objets exposés ont été fabriqués par les jeunes qui sont encadrés au centre artistique de AHA. Par cette exposition, hormis la remémoration de l’enfance,  la femme rurale a été valorisée dans toute sa diversité par des représentations.

L’ONG Action humanitaire africaine est une association qui a été créée en 2007 puis reconnue ONG d’utilité publique. Elle œuvre dans la formation et l’apprentissage des petits métiers. Depuis la profanation des gravures rupestres de l’Ennedi, l’ONG AHA s’est penchée beaucoup plus dans la préservation du patrimoine naturel et culturel. L’ONG envisage organiser un festival sur l’artisanat.

Laisser un commentaire