Culture : l’artiste N2A Teguil libéré après 24 heures de garde à vue

Culture : l’artiste N2A Teguil libéré après 24 heures de garde à vue

Après 24 heures passées dans les locaux de la police judiciaire, l’artiste N2A Teguil a été présenté au procureur de la République près du tribunal de grande instance de N’Djamena ce mercredi 30 octobre. Il est libéré pour insuffisance de preuves.

Il a été auditionné sur procès-verbal régulier selon son avocat Me Francis Lokoulde. « Et aujourd’hui, il a été présenté devant le procureur après avoir été gardé à vue », poursuit son avocat.  « Après étude du dossier, le procureur titulaire s’est rendu à l’évidence que les charges ne sont pas suffisantes. Il a jugé l’affaire inopportune et l’a classé sans suite », affirmé Me Francis.

Pour rappel des faits, l’artiste a été interpelé par les éléments de la police judiciaire en fin d’après-midi du lundi 29 octobre 2018, sur mandats d’amener et de perquisition de son domicile qui ont été signé par le deuxième substitut du procureur. Des  t-shirts et les CD de son maxi single qu’il a lancé il y a plus d’un an ont été ramassés. Puis il a été   gardé à vue à la coordination de la police judiciaire. L’on reprocherait à l’artiste une incitation à la révolte dans son album Populasson gay koor. Mais selon son avocat, Me Lokouldé Francis, « Il n’a fait que dénoncer les maux qui minent notre société à travers son single. »

Laisser un commentaire