Culture : la Centrafrique représentée pour la première fois au festival des Mboum

Culture : la Centrafrique représentée pour la première fois au festival des Mboum

Le lancement de la 7e édition du festival Mboum a eu lieu ce jeudi  à N’Djamena. Cette manifestation culturelle a pour objectif de regrouper tous les Mboum de l’Afrique.

Les Mboum de la Centrafrique, du Cameroun et du Tchad se sont réunis à N’Djamena pour démontrer leurs talents culturels au monde. L’ouverture officielle de la 7e édition du festival Mboum a eu lieu dans la soirée du jeudi 14 novembre à N’Djamena.

Organisée par l’association Tchad Monts de Lam, la 7e édition du festival international des Mboum s’est concrétisée grâce à l’apport de partenaires. Eugénie Laoula, « si aujourd’hui nous arrivons eu à organiser la 7e édition du festival international, c’est grâce à vous parce que quand j’ai décidé de réunir ces trois peuples, vous étiez les premiers à répondre présents », a témoigné Eugénie Laoula, promotrice du festival international des Mboums.  

C’est pour la première fois que la Centrafrique assiste à ce festival. Bendoungar, le représentant des Mboum de la RCA: « Ce qui nous a vraiment touché c’est que vous avez pensé à nous. Vous avez organisé ce festival depuis 6ans mais vous avez tenu mordicus une partie de vous. Parce que le Mboum est un griot. Les Mboum de la Centrafrique sont regroupés dans une seule région. Nous habitons dans une région montagneuse avec nos grottes (…) qu’est-ce qui est de si merveilleux de voir un peuple qui est divisé et de passer par l’art de la culture pour consacrer son unification. »

Pour le représentant du ministre de la Culture, Mbaїlassem Magloire : « le festival international de danse Mboum a procuré à la culture tchadienne qui est aujourd’hui reconnue pour avoir représenté dans des événements privilégiés en Afrique notamment le festival des arts nègres de Dakar au Sénégal en 1966 où le Tchad a gagné le premier grand prix autant que les Mboum et Sarakaba (…) nous vous rassurons du soutien indescriptible du ministère du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat. »

Notons que lors de cet événement des présentations sur les différents aspects de la culture Mboum et la réalisation des spectacles, des chants d’échanges, de diverses expériences et expositions seront faites. Le festival sera clos demain 16 novembre.

Noudjimadji Perline

Laisser un commentaire