Culture : la 12ème édition de N’Djam Vi prévue du 28 Novembre au 1er décembre à Ndjamena

Culture : la 12ème édition de N’Djam Vi prévue du 28 Novembre au 1er décembre à Ndjamena

Le directeur artistique du festival N’Djam Vi, Nguinambaye Ndoua Manassé a, au cours d’un point de presse, ce 1er octobre annoncé les couleurs de la 12ème  édition dudit festival. Le thème de cette édition est : “Éducation, source d’opportunité”.

Cette année, les groupes en compétition pour les prix N’Djam Vi sont passés par une audition en public. Cette audition s’est passée le 29 septembre 2018 à la Maison de quartier de Chagoua. Selon le directeur artistique de N’Djam Vi, l’objectif de cette audition est de trouver sur le plateau des compétitions, des groupes compétitifs avec des spectacles de qualité. A l’issue de l’audition, 19 groupes sur les 32 ont été retenus parmi lesquels 10 pour la catégorie Hip Hop et 9 pour le prix Jeune Talent. Pour la World music, le jury n’a pas été convaincu par les prestations des groupes concurrents et a décidé d’annuler le prix pour l’édition 2018, précise le directeur artistique.

Des artistes étrangers prendront part aussi à cette édition. Il s’agit des Congolais de Bouitys Bouitys et les Maliens de l’orchestre Koré. Selon Ndoua Nguinambaye Manassé, le festival attend la confirmation de participation d’un groupe canadien ILAM LIVE.

Pour l’édition 2018, Ndoua Nguinambaye Manassé, a annoncé qu’il y aura une formation sur le Blogging culturel. Cette formation est destinée aux artistes, managers, administrateurs culturels afin de susciter l’écriture et la promotion de l’artiste pour plus de visibilité.

Pour le directeur artistique du festival N’Djam Vi, Ndoua Nguinambaye Manassé « l’art et la culture sont les éléments moteurs qui affirment les identités des peuples, renforcent la cohésion sociale, contribuent à la création d’emplois et de richesse, à la croissance de l’économie créative et le bien-être des citoyens. La culture est donc un secteur d’activité transversal qui impacte les autres secteurs et qui a ses spécificités. C’est un secteur où la vitalité”.

Le directeur artistique de N’Djam Vi lance un appel à toutes les autorités du pays qui ont la jeunesse au cœur de leurs actions de ne plus laisser passer cette édition sans marquer leurs empreintes.

Laisser un commentaire