Culture : Djim Radé enflamme ses mélomanes avec le jazz made in Tchad

Culture : Djim Radé enflamme ses mélomanes avec le jazz made in Tchad

La soirée du vendredi 2 novembre a été marquée culturellement par la production du concert aux rythmes du jazz made in Tchad. Cette manifestation a été l’œuvre du groupe de Djim Radé qui a réuni des Tchadiens de tout bord à l’Institut français du Tchad.

Le jazz made in Tchad que le public N’Djamenois a écouté est selon son auteur une harmonisation jazz moderne qui rappelle MilleDavis, Pat Metheny ou encore Richard Bona soutenu par un groove à la Joe Zawinul. C’est cette musique qu’est venue découvrir et redécouvrir une centaine de personnes ce vendredi soir à l’Institut français du Tchad (IFT). « Le jazz made in Tchad est un voyage à travers des sonorités, des couleurs mélodiques qui nous fait sentir sur une terre rouge à la fête du village à Bédaya » a affirmé Djim Radé.

« C’était cool ce concert. Je connaissais déjà l’artiste et sa musique. Je suis venue redécouvrir si je peux dire ça », a déclaré une spectatrice à la sortie du concert. Un autre mélomane d’ajouter : « je suis venu découvrir le jazz made in Tchad, je suis surpris déjà par les paroles et aussi les mélodies qui me touchent particulièrement. »

Pour Djim Radé, plus besoin de se poser la question suivante : comment pourrai-je amener les Tchadiens à s’intéresser au Jazz ? En effet, durant ce concert, le public à participer en reprenant en chœur certains refrains. Ce que l’artiste a apprécié. « Avoir un public aussi chaud et communicatif avec l’artiste sur scène est d’une grande rareté. Je félicite mon public, grâce à vous le concert a été une réussite », a déclaré le musicien.

Laisser un commentaire