samedi 23 octobre 2021

Culture : Djim Radé enflamme ses mélomanes avec le jazz made in Tchad

La soirée du vendredi 2 novembre a été marquée culturellement par la production du concert aux rythmes du jazz made in Tchad. Cette manifestation a été l’œuvre du groupe de Djim Radé qui a réuni des Tchadiens de tout bord à l’Institut français du Tchad.

Le jazz made in Tchad que le public N’Djamenois a écouté est selon son auteur une harmonisation jazz moderne qui rappelle MilleDavis, Pat Metheny ou encore Richard Bona soutenu par un groove à la Joe Zawinul. C’est cette musique qu’est venue découvrir et redécouvrir une centaine de personnes ce vendredi soir à l’Institut français du Tchad (IFT). « Le jazz made in Tchad est un voyage à travers des sonorités, des couleurs mélodiques qui nous fait sentir sur une terre rouge à la fête du village à Bédaya » a affirmé Djim Radé.

« C’était cool ce concert. Je connaissais déjà l’artiste et sa musique. Je suis venue redécouvrir si je peux dire ça », a déclaré une spectatrice à la sortie du concert. Un autre mélomane d’ajouter : « je suis venu découvrir le jazz made in Tchad, je suis surpris déjà par les paroles et aussi les mélodies qui me touchent particulièrement. »

Pour Djim Radé, plus besoin de se poser la question suivante : comment pourrai-je amener les Tchadiens à s’intéresser au Jazz ? En effet, durant ce concert, le public à participer en reprenant en chœur certains refrains. Ce que l’artiste a apprécié. « Avoir un public aussi chaud et communicatif avec l’artiste sur scène est d’une grande rareté. Je félicite mon public, grâce à vous le concert a été une réussite », a déclaré le musicien.

Victoria Remadji
Jeune journaliste passionnée de TIC et de culture. Je suis de la 44e promo de journalisme de l’École des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic). Une petite fouine qui se pose cette question : POURQUOI ?

Laisser un commentaire

économie

Création d’une plateforme d’acteurs non gouvernementaux de lutte contre les épidémies au Tchad

Une assemblée générale constitutive des organisations de la société civile qui s’est ouverte ce matin au CEFOD, à N'Djaména, a décidé de la création...

Le film ”Lingui” de Mahamat Saleh Haroun remporte le Prix spécial de l’Assemblée nationale du Burkina Faso

En lice à la dernière édition du Fespaco au Burkina, le film de Mahamat Saleh Haroun remporte un prix. Il s’agit du « Prix spécial...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
474 votes · 475 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité