Culture : de la scène à la rue, le slam tchadien se crée une nouvelle piste

Slamer dans la rue, une première au Tchad. Initié par deux slameurs tchadiens, Say Baa et Fanny d’Or, le slam dans la rue est en phase test devant les établissements de la capitale tchadienne. L’acte 1 de cette scène a été produit devant le lycée technique commercial fraco-anglais dans le 7ème arrondissement.

Vulgariser le slam, tel est l’objectif du slam dans la rue. Art peu connu du grand public et qui manque de spectacle, le slam fait du chemin pour sa valorisation et sa vulgarisation.  Le projet du slam dans la rue vient apporter sa pierre à l’épanouissement de ce genre musical au Tchad. «  On considère le slam comme une récitation mais en réalité, on fait aussi du show », a déclaré Say Baa, le slameur.

L’éducation, la paix, la solidarité, l’amour, la violence faite aux femmes à la place de la jeune fille dans la société sont entre autres les thématiques que traitent les initiateurs du projet slam dans la rue à travers leurs textes. « Faire connaître le slam à toutes les femmes mais les faire aimer la chose est l’une de nos ambitions », déclare Fanny D’or, l’une des initiateurs du projet.

Vidéo : “Le slam au Tchad se porte bien” M’RES

Encore à ces débuts, l’initiative est déjà fortement louée. Pour Sylvia, élève au Lycée technique commercial Franco, en voyant les deux slameurs en « plein soleil d’avril » déclamer leurs textes prouve l’importance de la chose. « J’ai aimé les textes et l’engagement des organisateurs. Si le slam n’est pas important, ils ne seront pas sous ce soleil. Et ça me tente d’apprendre », ajoute-t-elle.  Un avis que partage Ali, élève en classe de G2 dans le même lycée.

Il faut souligner que le festival N’djam s’enflamme en slam a été un tremplin dans la valorisation du slam au Tchad. Le prochain acte du slam dans la rue aura lieu sur une grande artère de la ville de N’Djamena afin d’atteindre plus de cible.

2 Commentaires

  1. Diana
    8 avril 2019 at 21 h 43 min Répondre

    Proud of you girl

  2. Komidi Djerakei Narcisse
    10 avril 2019 at 7 h 35 min Répondre

    Et le slam trouvera un meilleur chemin,on est ensemble✊✊✊
    Force à toi @Say_bah,D’or et tous les slameurs.

Laisser un commentaire