dimanche 25 septembre 2022

Culture : Black Danse 12, le phénomène du moment

À travers le Black Style, un assemblage de rythmes afro-modernes associé aux pas des danses traditionnelles du terroir, le groupe Black Danse 12 fait des merveilles lors des spectacles. Le groupe créé par deux jeunes N’Djamenois est devenu un phénomène.

Black Danse 12 est un groupe de danse créé en 2020 par deux jeunes danseurs tchadiens, Nwantsock Daniel Hama Soumalla alias Daniel Dark 12 et Nkumbuyé Ali James alias James Light. Tous deux pratiquent le “Black Style 12” qui, selon le groupe, est un style qui exprime le sentiment des africains et a pour but de regrouper et moderniser les danses traditionnelles tchadiennes et africaines pour en faire une identité. C’est dans ce sens que le groupe s’habille toujours en noir pour traduire l’histoire du peuple noir. “On porte le noir pour montrer aux gens que malgré les difficultés que nos ancêtres ont rencontrées on peut aller de l’avant “, explique Daniel.

Considérant la danse comme un art de vivre et requiert une discipline, le Black Danse 12 brille par son originalité et son savoir faire. “On est comme tous les autres groupes de danse sauf que nous on a décidé de nous intéresser plus à nos pas de danse traditionnelle afin de les moderniser et les personnaliser à notre manière, ajouter une touche du Black Style 12″, souligne Daniel.

Le groupe fait son apparition pour la première fois à la fête de fin d’année du collège évangélique et grimpe très vite les échelons en participant aux compétitions telles qu’aux festivals Channel vacances, Talent 235, Tchad inda talents , Festival Koura Gosso et autres.

Black Danse 12 est très actif et a réalisé multiples collaborations avec les acteurs de l’art et de la culture tchadienne tels que Afrotronix, Izrael , Mawndoe, Crazy Missi et autres.

Aujourd’hui le groupe devient incontournable et se positionne comme l’un des meilleurs groupes de danse du pays. Le 11 août dernier lors du 62 ème anniversaire de l’indépendance du Tchad, le groupe a organisé une caravane de danse à travers plusieurs quartiers de N’Djamena. “On a choisi la date du 11 août parce qu’après le défilé que tout le monde connaît à la place de la nation il n’y a rien. La jeunesse s’ennuie et on a dit pourquoi pas entraîner les jeunes pour pouvoir danser le jour de l’indépendance avec une chorégraphie bien adaptée à ce jour, on a juste voulu fêter l’indépendance à travers la danse “, souligne le groupe.

Black Danse 12 est signe d’espoir, un message de réunification, un rappel de la racine de notre arbre, un brassage des couleurs sur un tableau porteur de l’origine de l’humanité, le pays de Toumaï.

Laisser un commentaire

économie

Une sentinelle ligotée et étranglée à Sabangali

Un corps sans vie d’un homme est retrouvé ce matin au quartier Sabangali dans le 3ème arrondissement de N'Djamena. L’homme s’appelle Abdoulaye Mahamat, âgé...

Abéché : la délégation sanitaire dément l’existence d’une maladie mystérieuse

Par un communiqué officiel, la délégation sanitaire provinciale du Ouaddai a fait le point sur ce que la mairie d'Abéché qualifie d'une maladie mystérieuse...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
948 votes · 949 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité