Culture: Amdjarass, capitale des cultures sahariennes

Le Chef-lieu de la région de l’Ennedi Est, Amdjarass s’apprête à abriter le Festival International des Cultures Sahariennes FICSA du 23 au 29 janvier 2016. Votre site Tchadinfos.com déplorera une équipe sur place pour vous permettre de vivre en direct l’évènement.  

La ville d’Amdjarass est connue comme étant la nouvelle cité dans le désert. Des bâtiments ultra modernes poussent chaque jour. Fondée  il y a plus de 350 ans, Amdjarass est située à plus de 1 500 km au Nord-Est de la capitale N’Djamena, dans le désert tchadien. Cette cité change de visage chaque jour depuis 2008. Des joyaux architecturaux poussent sans cesse dans la ville natale du président de la République Idriss Déby ITNO. Le nom de cette ville est connue par plus d’un tchadien du fait que le chef de l’Etat passe ces dernières années ses vacances.

Amdjarass porte le nom d’une pierre blanche, qui sonne à la moindre touche comme une cloche. Cette pierre existe jusqu’à présent à côté de l’ancien village qui est complètement inhabité et réduit en ruine. Littéralement, Amdjarass est composé de deux mots arabe, «Am» qui signifie l’endroit et «Djarass»  la cloche, donc Amdjarass signifie l’endroit de la cloche.

Elle est fondée par Souleyman TOURETOURBOU. Selon plusieurs témoignages recueillis sur place dont celui de représentant du Sultan de Dar Bilia, Salim Mahamat ITNO, la ville d’Amdjarass serait  fondée il y a plus de 350 ans.  Les premiers habitants sont les «Bidéyad», le clan du président de la République. Sa position géographique a attiré très vite d’autres clans de l’ethnie Zakawa. Le seul puits dans la zone est situé à moins d’un km de l’ancien village Amdjarass.

Des éleveurs viennent de tout bord pour abreuver leur bétail à cet endroit. Actuellement Amdjarass est une ville cosmopolite, on y trouve presque toutes les ethnies du Tchad. La preuve en est l’existence de l’Association de Sara Bilia et de quartier Sara.

Source: Le Progrès

Laisser un commentaire