Culture : affaibli par la maladie, l’artiste Youssouf Hamit a besoin de soutien

Culture : affaibli par la maladie, l’artiste Youssouf Hamit a besoin de soutien

MUSIQUE – Youssouf Hamit, chanteur arabophone et ancien conseiller au HCC (Haut conseil de la communication) est atterré par la maladie depuis près des trois mois. Très faible et ne pouvant assurer les frais de sa prise en charge médicale, les artistes se mobilisent pour lui.

Artiste reconnu au Tchad et ayant représenté ce pays dans plusieurs pays arabes, Youssouf Hamit bien qu’absent de la scène depuis un bout de temps est aujourd’hui malade. Il souffre de problème d’ulcères à l’estomac ainsi que des soucis de tensions et d’anémie.

« Il était d’abord à l’hôpital pour les problèmes d’hypertension puis quand il était là, son problème gastro-entérologique s’est déclenché et l’a affaibli davantage » explique , un ami de l’artiste.

L’artiste Youssouf Hamit avait déjà eu des problèmes de santé. D’abord un accident puis des problèmes de gastrologie. Il était allé en Tunisie pour ces soins avant de revenir au Tchad. Mais cette fois, ces mois de maladie ont affecté ses ressources économiques. « Mon ami doit être évacué pour les soins mais il manque de moyens. Il envisage fortement de vendre sa voiture pour assurer son évacuation. Il sait que nous voulons l’aider mais sachant que la vie est dure maintenant, il veut vendre sa voiture pour contribuer aussi » confie son ami Nassour Souleymane Barka.

Un appel à l’aide a été lancé par Djibrine Madri sur Facebook pour l’artiste. Il est suivi d’une mobilisation des artistes qui se sont rencontrés ce mercredi 12 juin à l’espace Talino Manu pour échanger sur les actions à mener. « Unanimement on a décidé de faire quelque chose pour sauver notre ami Youssouf Hamit. Toutes les corporations artistiques sont mobilisées. Les membres de chaque corporation doivent cotiser en fonction de leurs moyens avant d’aller demander à des personnes de bonne volonté de nous appuyer. Nous espérons récolter 5 à 7 millions de F CFA » indique Alamine Kader, cinéaste et ami de Youssouf Hamit.

Dans leur démarche, les artistes ont prévu d’organiser des concerts de coup de cœur pour permettre aux mélomanes de contribuer. « D’ici deux semaines, on va voir la disponibilité de la salle, on fixera une date. On a pensé à la salle du palais du 15 janvier. Les artistes sont tous d’accord d’aller prester gratuitement. L’entrée à ce concert sera symbolique mais nous ouvriront une cagnotte pour que les personnes désirant contribuer davantage le fassent. » ajoute Alamine Kader.

Pour lui ça sera l’occasion d’interpeler les autorités, les artistes qui meurent sans assistance sont aussi des citoyens de ce pays. En effet, le cas de Youssouf Hamit réveille des mauvais souvenirs, plusieurs artistes tchadiens sont décédés sans assistance par le passé.

Youssouf Hamit a étudié l’art en Libye. Il a été le président de l’association des artistes tchadiens et conseiller chargé des arts et culture auprès du HCC. Youssouf Hamit est le fondateur de la maison de production Al-Aya.

Laisser un commentaire