Crise RCA : "la solution viendra des Centrafricains" Idriss Deby

N’DJAMENA, 21 octobre (Xinhua) — La solution au problème centrafricain ne peut provenir que du peuple centrafricain lui- même, a déclaré le président tchadien Idriss Déby Itno, en ouvrant lundi le sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) .

Selon le chef de l’Etat tchadien, qui dirige également la CEEAC, les Centrafricains doivent conjuguer leurs efforts et ne rien négliger qui puisse interrompre l’action entreprise dans le cadre de l’organisation régionale, les assurant qu’ils peuvent compter sur l’appui de la CEEAC et de toute l’Afrique.

“Nous exhortons la MISCA (la Mission internationale de soutien à la Centrafrique, sous conduite africaine, Ndlr) à poursuivre son engagement aux côtés des autorités centrafricaines pour neutraliser, désarmer et éloigner du territoire centrafricain tous les éléments armés étrangers qui sèment des troubles et de la désolation. De même, nous oeuvrerons avec nos partenaires à soutenir la réorganisation de l’armée centrafricaine afin qu’elle assure elle-même la défense et la sécurité de son territoire”, a indiqué le président Déby.

Les effectifs de la MISCA, constitués par les pays de la sous- région, ont augmenté, avoisinant les 3.000 hommes.

Le chef de l’Etat tchadien a félicité les pays membres de la CEEAC pour leurs énormes sacrifices, tant humains que matériels, en faveur du peuple centrafricain, remercié l’Union africaine et les partenaires pour leur soutien à la CEEAC. Il a ensuite adressé “une mention spéciale” à la France pour son action diplomatique et militaire à la sous-région et l’a invité à poursuivre son appui au processus de stabilisation de la République centrafricaine.

“J’invite les Etats-Unis d’Amérique, la Chine, la Russie, la Grande Bretagne, en leur qualité de membres permanents du Conseil de sécurité, à soutenir les efforts de la CEEAC en lui apportant un appui financier et matériel pour la réalisation de la paix et de la stabilisation en République centrafricaine”, a conclu le président Déby.

2 Commentaires

  1. Jeunesse du FROCCA
    22 octobre 2013 at 0 h 15 min Répondre

    Tu nous prends pour des idiots Déby..??? Ton tour à toi viendra, crois moi!

  2. Capitaine
    22 octobre 2013 at 4 h 32 min Répondre

    La Solution viendront de nous les centrafricains, Moi et mes hommes les Forces Armées Centrafricaines FACA, Les groupes Antis Défences de la rca, SIRIR, Antis BALAKAS et les groupes Armés Inconnus de la république centrafricaine. Nous sommes les chasseurs des hors la Loi et des hors la Foi. Les méchants SELEKA, Pour botter les fesses aux SELEKA et les chassés hors territoire de la république centrafricaine et de mettre Mr MICHELE NDJOTODIA en prison selon les nouvelles lois. Bientôt les centrafricains auront un REFERENDUM avant toutes les ÉLECTIONS démocratique, pour reforcer les lois constitutionnelles centrafricaines: la potection de notre 6 frontières contre toutes agressions étrangers, changement de CODE de la Nationalité centrafricainen, Changement de CODE Electorales en centrafricains et Une vraie Justice contre ennemis du peuple centrafricains
    Nom du Code

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :