Covid-19 : les agences de voyage foulent au pied les mesures barrières

Covid-19 : les agences de voyage foulent au pied les mesures barrières

Quelques jours après le rappel à l’ordre du gouvernement tchadien, les agences de voyage continuent à négliger les mesures barrières de lutte contre le coronavirus.

Il suffit de voyager pour faire l’expérience et le constat. Surtout dans les agences de voyage à destination d’Abéché, le constat est désolant. Manque des dispositifs de lavage de mains et le non respect de la distanciation auxquels s’ajoute l’arnaque sur les prix de transpors. De 15 000 Fcfa, le prix de transport N’Djamena-Abéché ou Abéché-N’Djamena est monté à 20 000 Fcfa. C’est seulement sur cet aspect que les chauffeurs et les chefs d’agence sont exigeants. La limitation du nombre de passagers par siège n’est quant à elle pas observée.

Ainsi, certains passagers sont obligés de s’asseoir dans les allées entre les sièges. Arrivée au poste de contrôle, les chauffeurs glissent des miettes (1 000 Fcfa ou 2 000) aux agents des forces de l’ordre qui sont censés faire respecter les mesures barrières édictées par le gouvernement. Sur le trajet, chaque chauffeur prépare déjà une modique somme quand il est proche d’un poste de contrôle.

Selon un commis de charges, dès le départ des agences, le nombre de 35 passagers est respecté. C’est sur le trajet que les chauffeurs surchargent le bus.

Cet état fait laisse présager que le gouvernement tchadien qui lui-même laisse faire avec des agents de sécurité corrompus, a du pain sur la planche pour éradiquer cette maladie à coronavirus.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :