Coronavirus : six projets de résilience financés par l’ambassade de la France

Coronavirus : six projets de résilience financés par l’ambassade de la France

 L’ambassadeur de la France au Tchad, Bertrand Cochery a présenté ce lundi 30 juin à travers une cérémonie des projets retenus pour le financement du fond d’appui piscca (projet innovent, société civile et coalition des acteurs) à sa résidence. Cet appui entre dans le cadre de la riposte contre la pandémie du coronavirus.  

Sur 165 candidatures reçues suite à l’appel à projet lancé au mois d’avril dénommée “appui à la résilience de la société civile en période de la pandémie du coronavirus”, 6 projets ont été finalement retenus par le comité de sélection composé des agences françaises. Cet appel a été lancé dans le but de favoriser la résilience de la population tchadienne, en particulier les jeunes et les femmes pendant cette période de crise sanitaire au Tchad.  

Ces projets soumis par six différentes associations et regroupements recevront le fonds d’appui du projet innovent, société civile et coalition d’acteur du ministère de l’Europe et des affaires étrangères via l’ambassade de France au Tchad avec un montant global de 260 000 euro.

Ce sont les associations des femmes techniciennes du Tchad, des amis Moundou-Poitiers, tchadienne pour le développement rural, des professionnels de la filière gomme arabique, le réseau des femmes africaines pour le développement durable et pour la promotion des femmes et filles du grand Kanem.

Avant la présentation des différents bénéficiaires de cet appui, le représentant diplomatique n’a pas manqué d’étaler les différentes mobilisations étrangères pour la lutte contre cette pandémie dans les différents secteurs au Tchad.  “Il est vraiment essentiel de pouvoir soutenir ou encourager les acteurs et actrices de terrains dans des structures associatives“.  Selon lui la “lutte contre la pandémie du coronavirus ne se situe pas aux échelons centraux, nationaux, ministères si important qu’elle soit. Mais aussi au niveau des femmes et des hommes qui jour après jour se mobilisent dans un contexte éprouvant. Parce qu’il ne faut pas oublier que la covid-19 implique une forte mobilisation des systèmes médicaux.

 Les quatre bénéficiaires présents ont tour à tour présenter d’une manière succincte leurs projets et les impacts sur les couches vulnérables pendant cette période de crise ou plusieurs défis se pointent à l’horizon. Ils n’ont pas manqué d’exprimer leur gratitude à l’endroit de l’ambassade et les différents acteurs qui œuvrent et continuent à soutenir le développement local.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :