Coronavirus : mise en place des sous-comités de riposte contre la pandémie

Le comité de gestion de crise sanitaire mis en place le vendredi dernier semble appuyer sur l’accélérateur pour apporter des solutions appropriées et coordonnées à la pandémie de Coronavirus qui touche déjà 545 personnes sur le territoire national avec 56 décès. Après avoir annoncé 13 mesures pour contenir l’allure inquiétante du COVID-19, le chef de l’Etat vient de signer ce mardi un décret portant le numéro 1007, mettant en place les cinq sous-comités chargés de mettre musique les différentes mesures édictées dans la lutte contre ce virus mortel.

Les cinq sous-comités spécialisés rattachés au Comité de gestion de crise sanitaire (CGCS), sont : le sous-comité « sensibilisation », le sous-comité « finances et commandes », le sous-comité « assistance aux démunis », le sous-comité « mobilisation des ressources », le sous-comité « défense et sécurité ».

  1. Le sous-comité « Sensibilisation » est chargée d’élaborer et de mettre en œuvre la stratégie de sensibilisation de la population contre la pandémie de COVID-19. Il est placé sous la responsabilité du ministre en charge de la communication et comprend :
  2. Le ministre en charge de l’administration du territoire (coordonnateur adjoint)
  3. 2 députés (opposition et majorité)
  4. 2 représentants des partis politiques (opposition et majorité)
  5. Le délégué général près la commune de N’Djaména
  6. 3 représentants des congrégations religieuses
  7. 3 représentants des opérateurs économiques (CNPT et CCIAMA)
  8. 2 représentants de la presse écrite
  9. 1 représentant de la presse en ligne
  10. 3 représentants des médias audiovisuels
  11. 2 représentants des organisations des jeunes
  12. 2 représentants des organisations des femmes
  13. 2 représentants des organisations de défense des droits de l’Homme
  14. 1 représentant des handicapés
  15. 2 personnes ressources.
  16. Le sous-comité « Finances et Commandes » est chargé d’apprécier les besoins exprimés dans le cadre de la gestion sanitaire de la pandémie d’identifier les fournisseurs et passer les commandes dans le respect des règles de transparence. Il est placé sous la responsabilité du ministre des Finances et comprend :
  17. 2 représentants de la présidence de la République
  18. Le directeur général de l’autorité de régulation des marchés publics
  19. Le directeur général de l’organe en charge du contrôle des marchés publics
  20. Le sous-comité « Assistance aux démunis » est chargé de définir et de mettre en œuvre les actions d’assistance aux populations vulnérables. Il est placé sous la responsabilité du ministre en charge de la solidarité nationale et comprend en outre :
  21. Le directeur général de l’office national de sécurité alimentaire (ONASA) coordonnateur adjoint
  22. 1 représentant de l’Assemblée nationale
  23. 1 représentant de la commission nationale des droits de l’Homme (CNDH)
  24. Le maire de la ville de N’Djaména
  25. 3 représentants Croix-Rouge du Tchad, ADES, et Fondation Grand Cœur
  26. 2 représentants des organes de presse écrite et audiovisuelle
  27. 2 personnes ressources.
  28. Le sous-comité « Mobilisation des ressources » a pour mission de mobiliser les ressources extérieures auprès des partenaires multilatéraux et bilatéraux. Il est placé sous l’autorité des ministres en charge de planification du développement et des affaires étrangères.
  29. Le sous-comité « Défense et Sécurité » est chargé de coordonner et d’appliquer la stratégie destinée à faire respecter les mesures d’ordre public décidées dans le cadre de la gestion de la pandémie. Il est placé sous la responsabilité du ministre en charge de la défense et sécurité et comprend :
  30. Le chef d’état-major particulier du président de la République (coordonnateur adjoint)
  31.   Le CEMGA
  32. COM DGSSIE
  33. DGGN
  34. DGPN
  35. COM GNNT
  36. Le Maire de la ville de N’Djaména

Le comité est doté d’une cellule de « Contrôle » chargé de s’assurer du bon emploi des ressources et du respect des règles de transparence et d’inclusivité. La cellule est placée sous la responsabilité du directeur de cabinet adjoint de la présidence et comprend :

  • L’inspecteur général d’Etat (coordonnateur adjoint)
  • Les conseillers à la santé et aux infrastructures à la présidence
  • L’inspecteur général du ministère de la santé
  • L’inspecteur général du ministère des finances

Les membres représentants les corporations et les entités publiques sont désignées par leurs corporations ou entités respectives et nominativement confirmés par décisions des ministres responsables.

Les personnalités ressources sont choisies par les ministres responsables parmi les hauts cadres réputés pour leur expertise dans le domaine d’activités du sous-comité concerné.

Les sous-comités et la cellule de contrôle peuvent faire appel à toutes personnes susceptibles de les aider bénévolement dans l’accomplissement de leurs missions respectives par décisions des ministres responsables.

En tant que de besoin, les autres modalités d’organisation et de fonctionnement internes de chaque sous-comité, tant au niveau national que local, sont fixés par arrêtés des ministres responsables ci-dessus désignés.

A l’échelon provincial, des structures locales peuvent être mises en place à l’initiative des autorités administratives et militaires dans le domaine de sensibilisation, de la sécurité et de toutes autres activités (non sanitaire) de lutte contre la pandémie de COVID-19.

Les frais de fonctionnement des sous-comité sont pris en charge par le budget de l’Etat.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :