Coronavirus : l’utilisation des tests de diagnostic rapide interdite au Tchad

Coronavirus : l’utilisation des tests de diagnostic rapide interdite au Tchad

Par une note circulaire datant du 15 juillet 2020, le ministre de la Santé publique, Mahamoud Youssouf Khayal, interdit strictement, l’utilisation des tests de diagnostic rapide de la Covid-19 sur l’ensemble du territoire national.

Cette note circulaire est publiée alors que ces tests de diagnostic rapide sont actuellement en usage dans certaines structures privées et Organisations non-gouvernementales. Selon la note, « au stade actuel de la pandémie, l’utilisation de test de diagnostic rapide n’est pas conseillée par l’Oms ».

Le texte ajoute que « vu le caractère aiguë de l’infection à coronavirus, aucun test rapide basé sur la détection des antigènes ou anticorps ne saurait être fiable à cet effet ».

Cependant, ladite le ministre de la Santé publique rappelle que la technique de la PCR pour le diagnostic de la Covid-19 est fortement recommandée, car elle est considérée comme la plus précise et efficace.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :