Coronavirus : “les tradipraticiens tchadiens sont capables de traiter cette maladie” Mbaïtissem Kamis

0
26

SANTE – La médecine traditionnelle pourrait-elle endiguer la propagation du Coronavirus ? Mbaïtissem Kamis, président de la Confédération nationale des tradipraticiens du Tchad croit que c’est possible, “grâce à la magie des plantes”.

Coronavirus, c’est le nom de ce mal invisible tiens en joue le monde en ce moment. Le médicament qui pourra le stopper reste un mystère. Au Tchad, le président de la confédération nationale des tradipraticiens, Mbaitissem Kamis croit que la médecine traditionnelle peut faire face à cette maladie.

Pour ce praticien de la médecine traditionnelle, la maladie à coronavirus n’est pas invincible, car “les personnes atteintes du coronavirus présentent les symptômes similaires que celles souffrant de la méningite”. À l’entendre, ce n’est pas ce qui pourra échapper à la compétence des tradipraticiens.

Sans réserve, Mbaïtissem Kamis affirme que “les tradipraticiens tchadiens sont capables de traiter cette maladie qui se propage”. La médecine traditionnelle pourrait donc être l’espoir des Tchadiens en cette crise sanitaire due à la pandémie à Coronavirus. Mais pour ce faire, il demande au gouvernement, garant de la santé de la population, de les mettre juste à l’épreuve.

Un sirop en attente d’homologation au niveau du CECOQDA

Alors que le sirop fabriqué par les tradipraticiens pour traiter la maladie du Coronavirus et autres maladies similaires est toujours en examen au Centre de contrôle de qualité des denrées alimentaires, le président de la Confédération nationale des tradipraticiens du Tchad demande à la cellule de veille et de sécurité sanitaire de les associer dans le traitement de Covid-19.

Leave a Reply