Coronavirus : les partenaires techniques et financiers du Tchad mobilisés

Coronavirus : les partenaires techniques et financiers du Tchad mobilisés

Le ministre de l’Économie et de la Planification du Développement, Issa Doubragne a échangé mercredi 15 avril avec quelques représentants des agences du système des Nations Unies au Tchad ainsi que des responsables des institutions bancaires. Les échanges ont porté sur la contribution des partenaires techniques et financiers pour renforcer la lutte contre le Covid-19.

Suite à l’appel du chef de l’État, Idriss Deby Itno, les différents partenaires du Tchad se mobilisent pour soutenir le gouvernement dans la lutte contre le Coronavirus. Le ministre de l’Économie et de la Planification du Développement, Issa Doubragne, s’est entretenu avec les différents partenaires afin de trouver des alternatives dans divers secteurs notamment le social, la sécurité, la santé, etc. nombreux sont les partenaires qui ont donné leur accord pour accompagner le gouvernement durant cette circonstance.

La Banque mondiale, un des principaux partenaires financiers du pays a proposé quatre volets pour cette circonstance exceptionnelle. Elle propose un appui dans le secteur sanitaire et décide de financer 68% de l’enveloppe.

Selon le représentant résidant du groupe de la Banque mondiale, Francois Nagadogo, cette pandémie impactera certainement l’économie nationale et internationale. Des dispositions sont en train d’être prises afin de trouver des solutions palliatives.

Les Nations Unies ont salué les mesures promptes prises par le gouvernement tchadien, même avant la confirmation du premier cas de Coronavirus. Sous le leadership de l’OMS, les agences onusiennes avaient déjà contribué à soutenir le plan de contingence de la pandémie du Covid-19 à hauteur de plus de 30 milliards de FCFA. “Nous avons commencé à discuter avec le ministre du Plan sur comment nous pouvons travailler sur les autres défis” a déclaré la représentante résidente du système des Nations Unies au Tchad, Violetta Kakyoma. Selon elle, il s’agit d’une crise sanitaire, mais qui a beaucoup d’autres impacts, par exemple sur la sécurité alimentaire.

À la sortie de ces échanges qui visent à mettre sur pied une dynamique pour contrecarrer la pandémie du Covid-19, le patron de l’Économie Issa Doubragne a souligné que 200 milliards seront réajustés dans le budget national du Tchad. Une prévision d’aide alimentaire aux personnes vulnérables est envisagée durant cette période . « Les populations auront des réponses pour arranger ces différentes difficultés », a-t-il dit.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :