Coronavirus : les fonctionnaires tchadiens de la BDEAC font don de vivres et non vivres

Ce 5 septembre, les fonctionnaires tchadiens travaillant pour la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) ont un don de vivres et non vivres à la coordination nationale de riposte sanitaire. C’est pour soutenir la lutte contre la covid-19.

Tous les tchadiens travaillant dans les différentes représentations de la BDEAC au Cameroun, au Tchad, en Pointe-Noire, à la RCA et ceux du siège de Brazzaville, se sont mobilisés pour apporter leur contribution à la lutte contre la pandémie du coronavirus. Une lutte dans laquelle le Tchad s’est engagé depuis plusieurs mois et qui a coûté de gros moyens, tant matériel que financiers.

Pour épauler les autorités tchadiennes qui doivent désormais faire face aussi aux conséquences des inondations, les fonctionnaires tchadiens de la BDEAC ont décidé de conjuguer les efforts pour faire don de vivres et non vivres à la coordination nationale de riposte sanitaire.

Pour le Directeur général du ministère de la santé publique et de la solidarité nationale Ismaël Barh Bachar salue ce geste patriotique et remercie les donateurs pour leur élan de solidarité.

Réceptionnant le don, le coordonnateur adjoint de riposte sanitaire, Dr Allarangar Yokouidé, remercie lui ses compatriotes et rassure que ces vivres et non vivres iront directement aux personnes nécessiteuses, cible de cet acte de générosité.  

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :