lundi 27 septembre 2021

Coronavirus : le respect des mesures barrières reste l’arme la plus efficace

L’on ne cessera jamais de rappeler les gestes qui sauvent en cette période difficile où la pandémie à coronavirus ne cesse de monter en flèche avec son corollaire des malades et des morts que l’on enregistre tous les jours. La discipline doit être de rigueur si l’on veut gagner la bataille de la prévention contre ce mal planétaire.

Pour freiner de quatre fers la propagation de la pandémie à coronavirus, il faut respecter les mesures barrières  prises par les pouvoirs publics. Au constat, l’immense majorité  de nos compatriotes ne respecte pas ces gestes qui sauvent. Ils continuent de fouler au pied ces mesures et surtout en font à leur tête. Cette indiscipline caractérisée a contraint le Gouvernement à prendre des mesures décriées aujourd’hui par tout le monde. Même au sommet de l’Etat des voix s’élèvent pour rectifier le tir. Alors que c’est très simple d’adopter ces gestes barrières qui sont, entre autres, le port du masque, la distanciation physique et les mesures d’hygiène.

On a l’impression que sur le  plan théorique, ces mesures sont parfaitement efficaces sinon efficientes mais en pratique, il est très difficile de les évaluer. Certains concitoyens qui n’ont pas encore pris conscience du danger que représente cette pandémie à coronavirus qui est entrain de faire des ravages à travers le monde  ne veulent pas porter les masques, ils les mettent  sous les mentons, cela juste pour échapper au contrôle des forces de l’ordre. D’autres catégories de Tchadiens continuent de nier l’existence de cette pandémie à coronavirus. Pour eux, tous les chiffres qu’on publie chaque  jour que Dieu  fait sur les antennes des radios et télévisions ne sont pas fondés. Au rang des restrictions, le rassemblement de plus de dix(10) personnes; mais que nenni, les attroupements monstres sont toujours observés dans les places mortuaires ou des mariages pompeux, les gens continuent de se  saluer, de se donner des accolades, de rester côte à côte comme si de rien n’était.

Il y en a  qui ne se lavent pas les mains et n’utilisent pas le gel hydro alcoolique, qui  toussent sans tenir compte des mesures barrières. Il faut encore multiplier des campagnes d’information et de sensibilisation dans toutes les langues locales afin de permettre aux populations de mieux appréhender les conséquences dramatiques de cette pandémie à coronavirus. Sous d’autres cieux, les malades guéris sont montrés à la télévision et ces derniers expliquent comment ils en ont souffert, comment ils sont traités et comment ils ont recouvré la santé. Ces genres d’exemples vont permettre à n’en point  douter de dissiper tout mythe qui entoure, selon certains, cette maladie.  Si la pandémie a repris du poil de la bête c’est  à cause du relâchement de ces mesures barrières. Ce virus  invisible et sournois circule parmi nous, alors on doit être très vigilant en nous conformant à ces mesures préventives car un vieux dicton dit: « il vaut mieux prévenir que guérir ». Cet adage vaut tout son pesant d’or dans le cadre de cette lutte contre le COVID-19. Nous pensons que ce cri d’alarme ne tombera pas dans les oreilles d’un sourd.

Laisser un commentaire

économie

Covid-19 : 2 cas, 3 guéris et 7 malades sous traitement

Ce lundi 27 septembre 2021, sur 359 échantillons analysés, 2 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés. Il y a 3 guéris. 7 malades...

Revue de presse : les positions du FACT attaquées en Libye, le Ouaddaï ensanglanté

L’attaque des rebelles tchadiens du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT) au sud de la Libye, le sanglant conflit intercommunautaire dans...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
426 votes · 427 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité