Coronavirus :  le comité de gestion de la crise suggère la « libre circulation » des agriculteurs

Coronavirus : le comité de gestion de la crise suggère la « libre circulation » des agriculteurs

Après la réouverture des commerces, le gouvernement tchadien annonce ce mardi 26 mai 2020, diverses mesures pour appuyer le secteur agricole. Parmi ces décisions, il est demandé une dérogation exceptionnelle pour « adapter » les restrictions à la circulation des acteurs agricoles.

Au Tchad, la saison des pluies qui a démarré dans la zone méridionale du pays s’étend progressivement vers le septentrion. Cette année, la campagne agricole démarre dans un contexte particulier, sur fond de pandémie de Coronavirus. Pour contrer la propagation du COVID-19, le gouvernement a imposé des mesures restrictives, notamment la circulation interurbaine.

A l’aune de la saison agricole, le gouvernement annonce des mesures pour accompagner les acteurs de l’agriculture, l’une des mamelles de l’économie nationale. Ainsi, sur instruction du chef de l’Etat, il a été décidé « d’adapter » les restrictions de la circulation des personnes à la nécessaire mobilité des paysans, des producteurs et de la main d’œuvre agricole.

En effet, beaucoup d’acteurs du secteur agricole sont bloqués dans les grandes agglomérations pour respecter les mesures limitant le déplacement entre les villes. D’autres ont de la peine pour sortir des grandes villes pour se rendre dans leurs champs. Avec la levée de cette mesure, la population rurale aura une certaine « liberté » dans sa mobilité.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :