Coronavirus : l’ADC en opération de sensibilisation au lycée féminin d’Amriguébé

Société : Le lycée féminin Bilingue d’Amriguébé est pris d’assaut par l’association pour la défense des droits des consommateurs (ADC), ce 10 octobre. La sensibilisation contre la covid-19 et d’autres orientations sur l’impact des femmes dans la société sont à l’ordre du jour.

Au lycée féminin Bilingue d’Amriguébé, c’est la rentrée scolaire ce 10 octobre. Une occasion saisie par l’Association pour la défense des droits des consommateurs (ADC), pour attirer l’attention de  ces jeunes filles sur le respect des mesures prises par le gouvernement pour contrer la propagation de la  covid-19. Une maladie qui continue de faire des victimes au pays. Elles sont également interpellées sur leur rôle dans la société. « La femme est le moteur de l’éducation qu’elle inculque à ses progénitures et à toute la famille », lance Daouda El Hadj Adam, SG de  l’ADC.

Dans la lutte contre la propagation de cette pandémie, la stratégie de  l’ADC se focalise sur les 3M : masque bien mis, mains bien lavées et maintenir la distance d’un mètre minimum.

La Directrice du lycée féminin bilingue, Mme Hassan née Fatimé Koutou, de son côté,  félicite l’ADC pour cette initiative et l’encourage à continuer sur cette base.

Les élèves, quant à elles, estiment avoir tiré profit de ce temps d’échanges, suivi des conseils édifiants.

Rappelons que l’Association pour la défense des droits des consommateurs, créée en 1995, a pour mission d’intercéder auprès des décideurs  pour la protection des droits des consommateurs, mais aussi d’aider la population à mieux appréhender les problèmes liés à la consommation.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :