fbpx
Coronavirus : Karlem 12 ans, confectionne des masques et les distribue gratuitement

Coronavirus : Karlem 12 ans, confectionne des masques et les distribue gratuitement

La pandémie du covi-19 dicte sa loi partout dans le monde. À N’Djaména, Karlem Ndjekounkouss Fallone 12 ans, utilise son temps libre pour confectionner des masques et les distribue gratuitement à ses amis. Mais pas seulement.

Confectionner les masques est devenu son principal loisir, depuis que les écoles sont fermées à N’Djaména, à cause du Coronavirus. Karlem Ndjekounkouss Falonne élève en classe de 6e est plus que consciente de la dangerosité de la maladie du coronavirus.

« Les enfants n’ont pas assez d’argent pour s’acheter les masques »

KARLEM

Si la fabrication des masques est devenue en cette période de crise sanitaire, un moyen pour les couturiers de se faire de l’argent, cette fille de 12 ans a décidé quant à elle de confectionner et de donner gracieusement ces masques à ses amis. Pourquoi ? « Parce que je vois presque tout le monde, porter les masques, mais rares sont les enfants qui en portent… Les enfants n’ont pas assez d’argent pour s’acheter les masques », argumente-t-elle d’un air sérieux.

Élancée et toujours souriante, la jeune fille passe la quasi-totalité de son temps à l’atelier de couture de sa mère. C’est d’ailleurs grâce à sa passion pour la couture qu’elle arrive aujourd’hui à faire ce travail salvateur pour ces amis. « Au début, c’était de l’amusement, mais aujourd’hui, la confection des cache-nez entre dans mes occupations quotidiennes », confie-t-elle avant d’ajouter qu’« Il ne se passe pas un jour sans que je ne fabrique un masque », dit-elle.

Aider ses amis à se protéger contre le coronavirus était son objectif principal, mais finalement, les mères et grand-frères de ses amis bénéficient aussi de son talent et de sa générosité. Bien que la qualité des masques fasse débat en ce temps de Coronavirus, Falonne collectionne les morceaux des tissus et les caoutchoucs pour fabriquer ses cache-nez.

4 Commentaires

  1. AMEDEE NDJIBO MADJITOLOUM LAOKEIN
    8 avril 2020 at 19 h 10 min Répondre

    Toutes mes félicitations à elle. Elle est manquée du financement. Sinon elle devrait faire pour tous les enfants tchadiens.

  2. Geoffroy
    9 avril 2020 at 5 h 35 min Répondre

    C’est une sainte fille…Dieu te bénisse davantage Karlem

  3. Djimet
    13 avril 2020 at 16 h 11 min Répondre

    Bravo, Karlem. Tu es visionnaire. Tu poses des actes qui sauvent. Le Gouvernement du Tchad a pris un décret qui rend obligatoire le port des cache-nez. Tes amis à qui tu as offert gracieusement les cache-nez peuvent circuler librement. Que Dieu te protège et que ton acte inspire d’autres jeunes soucieux de la vie de leurs amis.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 759

Guérisons : 444

Décès : 65

%d blogueurs aiment cette page :