Coronavirus : augmentation des prix des denrées alimentaires à N’Djamena

Coronavirus : augmentation des prix des denrées alimentaires à N’Djamena

Les prix des denrées alimentaires ont connu une flambée dans la capitale tchadienne. Les prix des aliments tels que les sacs de maïs, mil et riz ont connu une augmentation ce jeudi dans les marchés de N’Djamena.

Ce jeudi 19 mars les N’Djamenois ont observé des mouvements d’achat inhabituel des denrées alimentaires. Dans les marchés, les véhicules viennent s’approvisionner en sacs de plusieurs produits alimentaires.

C’est un mouvement qu’on observe beaucoup plus à l’approche du mois de Ramadan mais là aujourd’hui c’est vraiment compliqué. Les commerçants profitent de cette occasion pour augmenter les prix des produits. Ainsi les prix des produits sont augmentés de 2 000 à 3 000F et sûrement connaîtront d’autres augmentations d’ici ce weekend.

La plus part des personnes qui s’approvisionnent aujourd’hui sont des personnes bien placées financièrement. Les nantis se préparent au pire en cas de propagation du Covid19. Mais les pauvres quant à eux ne peuvent rien pas de moyen.

Le Tchad a enregistré son premier cas ce jeudi, un Marocain venu de Douala. Les écoles sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Les lieux publics également. Le président Déby appelle ses compatriotes à ne pas paniquer et de respecter les mesures d’hygiène.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :