Consommation des produits frelatés : l’ADC invite les tchadiens à plus de vigilance

Consommation des produits frelatés : l’ADC invite les tchadiens à plus de vigilance

SOCIÉTÉ – Dans un communiqué de presse, l’ADC interpelle les autorités en charge des commerces et de la santé  à la vigilance et au contrôle des aliments vendus sur le marché. Ce communiqué fait suite à la découverte  d’un réseau de fabrication et de distribution du sucre frelaté dénommé « Bravo ».

Selon l’ADC,  la population tchadienne est exposée à une situation d’insécurité alimentaire qui a pour conséquence des maladies toxi-infectieuses alimentaires et autres complications. Pour elle ; cette découverte n’est qu’une partie visible de l’iceberg.

Sur ce, elle invite le gouvernement à poursuivre les investigations pour évaluer la quantité écoulée et remonter toute la filière et éventuellement la chaine de production d’autres produits frelatés similaires et de sanctionner sévèrement conformément à la loi les auteurs.

Par ailleurs, elle propose au gouvernement ;

  • de déterminer grâce au CECOQDA la nature des produits utilisés et ses effets sur la santé des populations ensuite.
  • d’évaluer les risques encourus par les consommateurs ayant utilisé ce sucre puis élaborer une note d’information sanitaire sur la conduite à tenir par les personnes ayant déjà eu à consommer ce sucre.
  • saisir et placer un véritable système d’alerte et de traçabilité de tous les produits préemballés mis sur les marchés.

Enfin l’Association pour la défense des droits des consommateurs  appelle les consommateurs à plus de vigilance et à l’autocontrôle des aliments qu’ils achètent.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :