Confinement total de N’Djamena: la population est excédée

Société : les N’Djamenois affichent leur mécontentement suite à la décision du gouvernement instaurant le confinement total de la capitale et renforcement des mesures sanitaires.

Suite au décret rendu public le 31 décembre dernier portant confinement total de la ville de N’Djamena, et l’éclaircissement dudit décret ce 02 janvier par le ministre d’Etat, ministre secrétaire général de la présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet, la population s’enflamme. La fronde avait déjà commencé du côté des artistes. Les citoyens leur emboîtent le pas. Pour ces derniers, cette décision ne doit s’appliquer qu’après avoir préparé l’esprit de la population pendant un temps.

«Comment empêcher la population de sortir? L’Etat n’a pas de moyens pour que la population respecte le confinement total. Copier chez les gens c’est bien mais il faut savoir coller. Le truc des Blancs ne marche pas dans un pays pauvre comme le nôtre», s’insurge Mahamat Bouyé. Il ajoute que c’est une décision qui n’est pas réfléchie.


Pour Blaise Hibe, la liberté est une conquête et non un don. « Si nous continuons à suivre ce gouvernement avec ses maîtres nous allons mourir toujours bêtement de la faim», exhorte-t-il. C’est la même réaction chez Adeline Soumta qui demande à la population de se réveiller. « Le moment est arrivé mes chers tchadiens, debout à l’ouvrage. Nous, peuple tchadien, nous sommes fatigués de vos décisions, nous devons agir», lance-t-il.


Certain citoyens s’interrogent sur l’applicabilité de cette décision surtout que le gouvernement n’a pas pris des mesures d’accompagnement. « Mais où est le comité chargé de délivrer les attestations de sortie? Le gouvernement devrait mettre en place un dispositif règlementaire», recommande Janvier Allayenan. Il invite le gouvernement à revenir sur cette décision au risque de créer des troubles.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :