samedi 25 septembre 2021

Cherté de la vie : Deby dénonce la spéculation et annonce la levée des taxes sur les produits agroalimentaires

À l’occasion de l’inauguration d’une usine de transformation de maïs, le chef de l’État Idriss Déby Itno, s’attaque aux problèmes de la cherté de vie au Tchad. Il annonce qu’il n’y aura plus des taxes sur les produits agricoles et animaux dans le pays.

Ce qui tue aujourd’hui les ménages tchadiens, c’est la spéculation, estime Idriss Déby Itno. Il observe que, des commerçants véreux, avant même que les activités agricoles ne démarrent, ils sont à l’intérieur du pays, et ils donnent des sommes modiques aux cultivateurs et ces derniers vendent la production avant même de semer.

Selon lui, ce sont ceux-là qui créent la spéculation. « Cette situation tue le pays et tue les ménages pauvres. C’est ce qui crée la cherté de vie. Il est temps que ce genre des actions cesse. Le Gouvernement à sa tête moi personnellement, prendrons toutes les mesures, pour que ce genre de situation ne crée pas la cherté de vie surtout en ce qui concerne tout ce que nous produisons, qu’il s’agisse des céréales ou de produit animal » explique le président de la République.

D’après lui ; il y a aussi d’autres facteurs qui alourdissent également la cherté de vie. « Prenez le cas des chefs traditionnels, des sous-préfets, des maires, des agents de la gendarmerie, de la police, des agents des eaux et forêts, et autres qui arnaquent la production nationale et qui font augmenter le prix. Nous prendrons toutes les dispositions pour cela cesse. J’en appelle tous les gouverneurs d’avoir un regard sur cette situation. Il n’y a pas des taxes sur les produits issus de la production locale, qu’elle soit animale ou agricole » insiste-t-il.

Le chef de l’État de préciser que : ce sont nos produits, il n’y a pas des taxes à l’intérieur du pays. « De la production jusqu’à la consommation, il n’y a pas des taxes, et il faut que cela soit compris comme telle. Le ministre de l’Administration du territoire et de la sécurité publique, et ses collègues concernés doivent prendre toutes les dispositions pour réduire ce coût supplémentaire artificielle qui alourdisse malheureusement la vie du peuple tchadien » tranche Idriss Déby Itno.

Laisser un commentaire

économie

Chari-Baguirmi : les inscriptions au CP1 gratuites et obligatoires dès la rentrée scolaire (gouverneur Gayang Souaré)

Le gouverneur de la province du Chari-Baguirmi a clôturé ce samedi 25 septembre 2021 le forum d’échanges sur le système éducatif à Massenya. Les...

Tchad : action de salubrité dans les locaux du ministère de la Justice

L’association Future team en partenariat avec l'association Lest's Do it et la mairie de N’Djamena, ont donné ce matin, un coup de balai au ministère...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
422 votes · 423 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité