Changement climatique : « Les femmes et les enfants sont souvent les plus vulnérables » Maria Fernanda Espinosa

Changement climatique : « Les femmes et les enfants sont souvent les plus vulnérables » Maria Fernanda Espinosa

La présidente de 73ème Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa, a séjourné au Tchad du 4 au 6 mai 2019. Elle a eu l’occasion de se rendre dans la province du Lac, de rencontre les officiels et d’échanger avec des groupes de jeunes et femmes du Tchad.

L’un des principaux objectifs de la visite de la présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa, est d’aider à sensibiliser davantage la communauté internationale sur  l’importance de la mise en œuvre des engagements pris pour soutenir les réponses aux problèmes touchant le bassin du lac Tchad. Cela est de même pour les efforts et contributions du Tchad pour promouvoir le développement durable ainsi que la paix et la sécurité dans la région.

Au cours de son séjour, la présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies a également eu l’occasion de rencontrer des jeunes et de dialoguer avec des groupes de femmes, ainsi que de parler aux personnes les plus touchées par l’insécurité et les bouleversements causés par l’extrémisme violent. « Ma décision de me rendre au Tchad, en particulier dans la région du lac Tchad est de mettre l’accent sur les problèmes qui touchent la plupart de mes 7 priorités en tant que présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, notamment la jeunesse, la paix et la sécurité, les actions environnementales et le changement climatique, égalité des sexes et réfugiés et migrants » a relevé Mme  Maria Fernanda Espinosa, au cours d’une conférence de presse, le 6 mai 2019 à N’Djamena.

Pour la présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, il est à reconnaitre que le changement climatique et les stress hydriques associés sont l’un des plus grands défis de la région du Lac Tchad. C’est dans ce sens qu’elle s’est rendue dans la province du Lac et sur les rives du Lac Tchad où elle a rencontré des personnes déplacées et des communautés hôtes. « Les femmes et les enfants sont souvent les plus vulnérables aux impacts du changement climatique » a-t-elle dit.

Maria Fernanda Espinosa Garcés : ce que la présidente de l’Assemblée générale de l’ONU est venue faire au Tchad

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :