Centrafrique: passation de commandement imminent entre les forces de la CEEAC et la MISCA

LIBREVILLE, 11 décembre (Xinhua) — Le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), l’ambassadeur Ahmad Allam-Mi, se rendra en fin de semaine à Bangui, capitale de la Centrafrique, où il assistera à une cérémonie de transfert d’autorité entre la Mission de la commission défense et sécurité de la CEEAC pour la paix en République Centrafricaine (MICOPAX2) et la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA, une force sous commandement de l’Union Africaine), annonce la CEEAC dans un communiqué.

Les vols commerciaux vers Bangui étant suspendus, le patron de la CEEAC et sa suite se rendront à Bangui à bord d’un vol privé dans les dates et les horaires qui n’ont pas été communiqués pour des raisons de sécurité.

La MISCA remplacera les soldats de la MICOPAX 2 opérationnels dans le pays depuis plusieurs années. Mais les troupes de l’ Afrique centrale conservent l’ossature de la nouvelle force qui passe sous mandat de l’Union africaine. Un général camerounais dirigera le volet militaire de la force qui sera placée sous la tutelle du général congolais (Brazzaville)à la retraite, Jean Marie Michel Mokoko. Le Gabon patronnera le volet police de la MISCA.

Ces troupes travailleront en parfaite harmonie avec les 1.600 soldats français déjà sur place, indique-t-on.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :