"La Centrafrique ne mènera pas une campagne contre le Tchad" Gisèle Pedan, ministre centrafricaine de l'Education nationale

N’DJAMENA, 14 avril (Xinhua) — Le gouvernement centrafricain ne mènera jamais une campagne anti-tchadienne, a déclaré lundi à Xinhua Mme Gisèle Pedan, ministre centrafricaine de l’Education nationale, venue porter un message du Premier ministre de la transition centrafricaine à son homologue tchadien.

“La teneur de ce message, c’était de réaffirmer notre fraternité avec le Tchad. Nous somme venus chacun avec nos émotions, exactement comme un frère. Car quand il y a des interrogations entre deux frère, il vaut mieux se rapprocher de ce frère pour clarifier la situation”, a indiqué Mme Pedan.

Elle a ajouté être venue solliciter le concours du Tchad pour mettre fin aux malentendus qui perturbent, depuis quelques semaines, la bonne entente qui a toujours existé entre les peuples centrafricain et tchadien.

Le Tchad a décidé, le 3 avril, de retirer son contingent de la Mission africaine de stabilisation en Centrafrique, excédé par les critiques selon lesquelles ces troupes auraient tué des dizaines de civils centrafricains. Le chef du gouvernement tchadien, Kalzeube Payimi Deubet, avait alors dénoncé une campagne de dénigrement contre son pays et ses soldats.

“Malgré les efforts consentis, le Tchad et les Tchadiens font l’objet d’une campagne gratuite et malveillante, tendant à leur faire porter la responsabilité de tous les maux dont souffre la RCA(République centrafricaine)” , a accusé dans un communiqué le gouvernement tchadien.

“Il a été réaffirmé l’engagement du Tchad à nos côtés, cette coopération qui va continuer quelle qu’elle soit et qui va prendre des formes multiples”, a ajouté la ministre centrafricaine de l’Education.

Elle a remercié le Tchad pour son rôle important dans la recherche d’une solution durable à la crise centrafricaine. Le contingent tchadien (environ 850 soldats) est l’un des principaux fournisseurs de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA, 6.000 hommes au total).

Un commentaire

  1. HYACINTHE MAKLANGA
    15 avril 2014 at 9 h 12 min Répondre

    Mmd la ministre vous avez bien penser de régler cette litige qui existe entre le Tchad et la Rca. Ces deux pays ont vécu toujours ensemble depuis des années

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :