Centrafrique : l'exécutif a démissionné, place à une nouvelle équipe

Le sommet de la CEEAC a confirmé les pronostics tenus ces derniers par la plupart des médias. Le président centrafricain Michel Djotodia et son Premier ministre Nicolas Tiengaye ont démissionné, donnant lieu à des nouvelles tractations pour le choix d’une nouvelle équipe dirigeante pour la Centrafrique.

Le conseil national de transition, sorte d’assemblée nationale qui a été convoquée hier d’urgence a N’Djamena ou se tient le sommet extraordinaire de la CEEAC sur la crise Centrafricaine devra s’atteler à choisir un nouvel homme fort pour Bangui ainsi que son Premier ministre. Les bruits de couloir avancent plusieurs noms, mais la tâche est ardue tant les événements qui ont eu lieu ont fait état des graves fractures dans la société centrafricaine, qu’il faut jouer à un jeu d’équilibriste pour dégoter quelqu’un qui saura faire l’unanimité. Ou du moins dégager un duo de choc chrétien-musulman et vis versa pour l’exécutif.

Les heures qui suivent seront décisives, car les chefs d’États de la CEEAC savent qu’ils ne peuvent se permettre une vacance du pouvoir ne serait-ce qu’une journée, ce qui pourrait en découler serait dramatique. Alors les parlementaires centrafricains auront une forte pression pour parvenir à choisir leurs dirigeants.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :