CEEAC : sommet extraordinaire de N'Djamena, Djotodia partira ou ne partira pas ?

La situation en Centrafrique se dégrade de jour en jour, la tension est vive sur tous les plans. Non seulement entre les groupes belligérants (Seleka et Anti-balaka), mais aussi au sein des troupes sensées maintenir la paix (MISCA et SANGARIS).

Sur le plan de la diplomatie, les alliés Tchad et France affichent une mésentente sur la nécessité d’envoyer des casques bleus. Le premier est partisan du non, arguant qu’il faut donner une chance aux forces africaines, le second se trouve dans un bourbier et ne veut pas se laisser piéger, cherche un strapontin ou une caution par le biais des nations unis.

Les chefs d’État de l’Afrique de la communauté économique de l’Afrique centrale (CEEAC) se réuniront jeudi à N’Djamena, la capitale tchadienne dans le cadre d’un sommet extraordinaire pour aborder la question. Ça sera aussi l’occasion de faire le bilan de la transition amorcé depuis presque un an. Les rapports entre le Président et son Premier ministre ne sont pas cordiaux. Selon plusieurs sources, le président Djotodia devra présenter sa démission à N’Djamena, rien n’est moins sûr, mais l’idée fait son chemin.

Son de cloche différente, Allami Ahmat secrétaire général de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale a déclaré que le sommet de N’Djamena n’a pas pour objet de changer un régime, ni de changer la transition à Bangui, fin de citation.

 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :