La CEEAC déplore les victimes et les scènes de pillages en RCA

LIBREVILLE, 22 août (Xinhua) — La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) déplore les victimes ainsi que les scènes de pillages à Bangui en République centrafricaine.

“Suite à une opération de désarmement, par les partisans armés du pouvoir centrafricain, des éléments armés hostiles disséminés dans les quartiers Boy Rabe et Boeing dans la nuit du 20 au 21 août 2013”, indiqu un communiqué de la CEEAC publié jeudi.

“La Force multinationale de l’Afrique centrale (Fomac) a dû intervenir pour neutraliser les acteurs de pillages. La ville de Bangui a retrouvé son calme dans la matinée du 21 août”, poursuit le document.

Selon le texte, “le secrétariat général réitère les appels incessants des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC aux autorités de transition et à l’ensemble des acteurs politiques centrafricains à la retenue et les exhortant à taire leurs querelles intestines pour aider la Communauté internationale à la aider à sortir leur pays de la grave crise sans précédent qu’il traverse”.

“Aussi est-il urgent que les centrafricains, notamment l’élite, les acteurs politiques et la société civile renoncent au recours à la violence et aux incitations à la haine, respectent les droits de l’homme, privilégient le dialogue et se mobilisent autour des autorités de la transition pour réalisation de la feuille de route devant les mener à la mise en place d’institutions démocratiquement élues, dans le respect de la Charte et transition “, indique-t-il.

“A cet effet, la stabilisation du pays est indispensable. La Micopax s’y emploie, son renforcement permettra de gagner en efficacité en vue de relever les défis sécuritaires, humanitaires, socio-économiques et politiques”, conclu le communiqué.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :