La CEEAC condamne une tentative de déstabilisation de la Centrafrique

LIBREVILLE, 5 décembre (Xinhua) — La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) a condamné jeudi une ” tentative de déstabilisation” de la Centrafrique suite à l’attaque coordonnée “des forces négatives” dans les quartiers PK12 et Boy- Rabe de Bangui, capitale centrafricaine.

“Il est regrettable que de tels agissements surviennent notamment le jour de l’adoption par le Conseil de Sécurité des Nations Unies d’une résolution forte devant appuyer la Mission Internationale de Soutien à la République Centrafricaine, sous Conduite Africaine (MISCA) et la France, pour la stabilisation du pays”, a indiqué le secrétaire général de la CEEAC, Ahmad Allam-mi, dans un communiqué dont une copie a été transmise à Xinhua à Libreville.

“Cette situation traduit l’urgence et la nécessité de procéder au désarmement de toutes les milices et forces illégales sur toute l’étendue du territoire Centrafricain en ayant recours, au besoin, à la force”, urge la CEEAC qui assure la coordination des actions militaires et politiques dans ce pays.

“Le Secrétariat général de la CEEAC lance à nouveau un appel pressant aux membres du Groupe International de Contact pour la République Centrafricaine (GIC-RCA) aux fins de matérialiser les promesses de soutien faites à la MISCA pour l’accomplissement total de sa mission en République Centrafricaine”, conclu le texte.

Ces violences auraient fait une vingtaine de morts et de très nombreux déplacés, selon plusieurs sources.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :