mercredi 22 septembre 2021

Ce qu’il faut savoir des soldats de la paix tchadiens dans le monde

SÉCURITÉ – En ce 29 mai où l’on célèbre les casques bleus, Tchadinfos vous propose quelques chiffres sur ces tchadiens qui se battent pour la paix dans le monde.

Les casques bleus encore appelés soldats de la paix sont des soldats de la force de maintien de la paix de l’ONU (Organisation des Nations unies). On les appelle « Casques bleus » à cause de la couleur de leur casque. Cette force est envoyée dans le monde pour le maintien ou le rétablissement de la paix et de la sécurité sur ordre du Conseil de sécurité de Nations unies.

Les casques bleus tchadiens sont plus de 1 400 dans le monde. Ils sont déployés dans trois missions : la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) et la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (Minujusth).

Lire aussi : Cinq choses à savoir sur les contingents tchadiens au Mali depuis 2013

Au Mali, le contingent tchadien compte 1422 hommes. Vingt-un policiers, 19 employés de bureaux et 3 experts de la mission sont également présents dans ce pays. Ces hommes et femmes sont au Mali depuis 2013. En République démocratique du Congo, quatorze policiers sont sur le terrain et quatre autres policiers sont déployés en Haiti. Ces deux missions ont respectivement débuté en 1999 et 2017.

Notons que de nombreux casques bleus ont perdu la vie dans l’exercice de leur mission. Le dernier en date : la mort de dix casques bleus dans une attaque des djihadistes de Aqmi le 20 janvier au Mali.

Victoria Remadji
Jeune journaliste passionnée de TIC et de culture. Je suis de la 44e promo de journalisme de l’École des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic). Une petite fouine qui se pose cette question : POURQUOI ?

Laisser un commentaire

économie

Tchad : ce que l’on sait de l’après dissolution du comité de gestion provisoire du football

Un décret signé le mardi 21 septembre a dissout le Comité de gestion provisoire du football tchadien. Suite à cet acte, des questions se...

Tchad : le laxisme des autorités civiles et militaires du Ouaddaï est-il la cause des conflits entre les communautés ?

Opinion - Un conflit intercommunautaire a éclaté le dimanche dernier dans le Ouaddaï précisément dans les villages de Tyo et Kidjimira faisant 27 morts...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
415 votes · 416 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité