Can 2021 : la colère des supporters tchadiens après la défaite des Sao

Can 2021 : la colère des supporters tchadiens après la défaite des Sao

FOOTBALL – La défaite des Sao ce dimanche au stade Idriss Mahamat Ouya a déclenché la colère des supporters tchadiens. Beaucoup s’interrogent sur le choix du coach national, Emmanuel Tregoat face aux Aigles du Mali cet après-midi.

Les Sao ont perdu cet après-midi contre les Aigles du Mali. Ils se sont fait humilier sur un score de (0-2) au stade Idriss Mahamat Ouya dans un match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations. Revenons sur ce match disputé dans l’espoir des supporters tchadiens. 

Le Tchad démarre la rencontre avec un schéma classique : quatre défenseurs, quatre milieux de terrain et deux attaquants. Sur la configuration des joueurs qui n’étaient pas titulaires contre la Namibie ou les Sao ont été ovationnés malgré leur défaite à Windhoek. Abaya César remplace Béchir à l’axe au côté de Collyns. Mais le vieux stoppeur n’a pas été à hauteur de la rencontre. Il se fait facilement malmené par l’ailier malien. A la 12e minute, l’attaquant malien le met genou à terre et inscrit le premier but.  Collyns en colère, les joueurs s’accusent entre eux, Abaya César se justifie en vain.

Le jeu reprend, les Aigles dominent. Les Sao impuissants face à la maîtrise malienne. Ils affichent leur insuffisance. Constant et Morgan bavent à stopper les assauts. Des supporters réclament des changements. Ils finissent par craquer et les visiteurs inscrivent le second but à la 46e minute, soit dans le temps additionnel.

De retour des vestiaires, Emmanuel Tregoat a réajusté son équipe. Mais la nouvelle tactique du coach français n’a été sans effet. Les Sao n’ont pas marqué un seul but pour calmer les ardeurs des supporters. Aussitôt la colère est montée entre les quatre coins du stade Idriss Mahamat Ouya.

« Tregoat devrait reconduire la même équipe qui a joué contre la Namibie. Pourquoi il a modifié le classement ?», s’interroge un homme peint aux couleurs nationales. « Moi, je voudrais savoir pourquoi il a titularisé Abaya ? », se questionne-t-il. « Ils ont eu notre soutien, ils étaient reçus par le président de la République, des promesses leur ont été faites, tout a été réuni pour qu’ils nous gagnent ce match mais, ils ont fini par nous decevoir comme souvent », dit-il une voix sèche.   

Dans la foule en colère, les critiques n’ont épargné que deux joueurs sur les onze alignés par le coach national : le gardien, Mathieu et le milieu de terrain, Bakhit. « Il a fait cinq arrêts formidables. Des face à face qui nous ont évité de couler ». Après lui, le jeune joueur Bakhit a été fortement ovationné.

L’avenir des Sao dans cette course à la qualification de la CAN devient du coup compliqué. Le public est en colère pour les défaites de suite de l’équipe nationale. Mais ils restent encore des matchs pour les co-équipiers de Ngar Ezéchiel.

Un commentaire

  1. Ali
    21 novembre 2019 at 14 h 54 min Répondre

    Bonsoir mes frères le foot c’est une question de mérite et non une question de gabarit ou de force alors je voudrais dire au coach qu’il y’a des joueurs qui ne peuvent pas, faire un simple arrêt alors qu’ils font 90mn sur le terrain nous ne voulons pas de joueurs qui jouent seulement par ce qu’ils sont dans des équipes êtrangeres.nous voudrons des joueurs qui ont la conscience qu’ils jouent pour notre chèr pays le Tchad et qui ont l’amour de cette équipe.,qui se foncent corps et âme pour cette équipe.en fin personnellement je voudrai dire qu’il nous faut un entraîneur Tchadien par ce qu’il comprend les tchadiens plus ce que quiconque et il sait comment ils agissent.merci bonne soirée.

Laisser un commentaire