Campagne contre la polio : “41% des parents sont manqués d’information et 20% de motivation”,  Selon l’OMS

Campagne contre la polio : “41% des parents sont manqués d’information et 20% de motivation”, Selon l’OMS

SANTÉ- Le ministère de la Santé publique et de la solidarité nationale à travers la direction de la vaccination veut stopper la circulation du virus de la polio. Une campagne de vaccination riposte contre la polio sera organisée du 13 au 15 novembre. Ce 08 novembre, les responsables des médias ont été conviés à une rencontre pour assurer une bonne visibilité de cette campagne.

La poliomyélite est parmi nous. “9 cas enregistrés dans les localités de  Mandelia et Mongo en 2019.  En 2020, l’on compte 81 cas dans 36 districts  sanitaires repartis dans 16 provinces du pays“, a alerté l’un des responsables du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef), pour l’Afrique centrale, Dr Claude Monj, lors d’un échange avec les professionnels des médias.

la polio. Une maladie due au poliovirus sauvage (PVS). “Ce virus circule dans nos féeriques, provinces,” a informé la directrice de la vaccination, Dr Kadidja Adoum Attimer. “Cela est lié à une faible couverture vaccinale”, indique-t-elle.

Au Tchad, ajoute Dr Claude Monj, la plupart des communautés et les parents ne font pas vacciner normalement les enfants. Pour preuve, les données d’une enquête menée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Tchad, en 2017, sur la couverture vaccinale, a mis la situation au claire. “41% des parents sont manqués d’information et 20% de motivation“, a fait comprendre Dr Claude Monj.

Pour stopper la circulation du virus de la polio, le ministère de la santé publique à travers la direction de la vaccination et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (unicef), organiseront une campagne de vaccination riposte contre la polio. L’objectif sera de faire comprendre aux parents la nécessité de faire vacciner les enfants de zéro à 59 mois, amener les femmes à pratiquer la vaccination de routine afin d’éviter des maladies auxquelles sont exposés les enfants. Environ 3 500 cibles dans différentes provinces du pays seront touchées.

Pour atteindre ses objectifs, la direction de la vaccination a exhorté les acteurs des médias a jouer pleinement leurs rôles dans les contenus, les caractères et les types de messages a relayés. Cela, pour aboutir à un résultat escompté. “Ne pas diffuser des rumeurs tendant à désinformer la population“, a insisté Dr Claude Monj. 

Le lancement national de la campagne aura lieu le 12 novembre à Karal, dans la province de Hadjer-Lamis. Elle s’étendra du 13 au 15 novembre 2020.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :