Boko Haram : réunion à Yaoundé pour créer un fonds de soutien à une force internationale

YAOUNDE, 3 février (Xinhua) — La création d’un fonds de soutien à la mise en place d’une force multinationale mixte décidée lors d’un sommet de l’Union africaine (UA) tendu la semaine dernière à Addis-Abeba en Ethiopie pour lutter contre Boko Haram sera au menu d’une réunion d’experts prévue de jeudi à samedi à Yaoundé, selon une source du ministère camerounais des Relations extérieures.

Sous l’égide de l’UA, ces assises réuniront des participants issus de cette organisation panafricaine, des Nations Unies, de la Commission du Bassin du lac Tchad (CBLT), de la Conférence de l’Organisation islamique (OCI), de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEDEAO) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

L’objectif est d’élaborer un cadre de travail assorti de son mandat pour l’opérationnalisation d’une force multinationale mixte de 7.500 hommes annoncée lors du récent sommet de l’UA tenu les 30 et 31 janvier dans la capitale éthiopienne, sur la base d’un projet soumis par la CBLT dont les pays membres s’étaient déjà accordés pour la création d’un tel dispositif pour lutter contre Boko Haram.

Minée par la bataille d’égos entre dirigeants de cette organisation sous-régionale, la matérialisation de cette force de la CBLT a été compromise, de sorte que le Tchad, en réponse à un appel à la solidarité internationale du président Paul Biya, a entrepris mi-janvier de fournir un soutien militaire au Cameroun et au Nigeria visant à la fois à éloigner de son territoire la menace terroriste.

Cette décision des autorités de N’Djamena a été suivie par une autre annonce d’aide de la part du Bénin, qui sera aussi représenté à la réunion des experts militaires et juristes que la capitale camerounaise abritera dès jeudi.

A huis clos, cette réflexion qui sera aussi marquée par la participation des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France,d’après le ministère des Relations extérieures, précédera la tenue d’un sommet extraordinaire de la CEEAC le 16 février également convoqué lors du 24e sommet ordinaire de l’UA.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :