Boko Haram : offensive de l'armée tchadienne à Baga

YAOUNDE, 30 janvier (Xinhua) — Des unités de l’armée tchadienne envoyées en soutien au Cameroun et au Nigeria et pour contrer l’avancée de Boko Haram vers le Tchad ont lancé jeudi une offensive contre cette organisation terroriste à Baga, localité du nord-est nigérian occupée après un important massacre de populations début janvier, a appris Xinhua vendredi de sources militaires camerounaises.  Cette offensive a été menée presque au même moment où les troupes tchadiennes s’employaient à repousser avec force une attaque de Boko Haram contre leurs positions à Fotokol, dans l’ Extrême-Nord du Cameroun, au cours de laquelle un soldat de ces forces aurait été tué puis entre deux et cinq autres blessés lors de violents combats,contre un “lourd bilan” chez les assaillants, selon ces sources.  Estimé à plus d’un millier d’hommes contre environ 1.500 à destination du Nigeria, un contingent des forces tchadiennes a commencé à se déployer le 15 janvier au Cameroun suite à une décision des autorités de N’Djamena visant à intensifier dans une action concertée aux côtés du Cameroun et du Nigeria, la lutte contre Boko Haram, parvenue aux portes du Tchad après la prise de Baga.  Aucun bilan officiel de l’offensive de l’armée tchadienne n’a été communiqué pour l’instant. Pareil pour la poursuite menée à Gambaru,autre localité du Nord-est du Nigeria, après l’attaque subie à Fotokol au Cameroun, la première depuis le déploiement commencé par ces troupes le 15 janvier à Maroua, la principale ville de la région de l’Extrême-Nord.  Qualifiée de menace pour le développement du continent, l’action terroriste de la secte islamiste nigériane a constitué l’un des dossiers au menu d’un sommet de l’Union africaine (UA) ouvert vendredi à Addis-Abeba en Ethiopie, qui s’est accordé pour la mise en place d’une force régionale de 7.500 hommes pour la combattre.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :