Begoto Miarom a prêté serment en tant que membre du conseil consultatif de l’Union Africaine sur la corruption

Le compatriote Begoto Miarom a prêté serment hier 29 mars 2017 au palais de justice de N’Djamena en tant que membre du conseil consultatif de l’Union Africaine sur la corruption.

C’est au cours de la 28e session ordinaire de la conférence des Chefs d’État et des gouvernements de l’Union Africain qui s’est tenue à Addis-Abeba en Éthiopie en janvier 2017 qu’il a été élu à l’issue d’une élection par le Conseil exécutif. Il représentera l’Afrique centrale au sein de cette commission.

Begoto Miarom s’engage solennellement d’exercer en toute loyauté, impartialité, discrétion et conscience, les fonctions et responsabilités qui lui ont été confiées en qualité de membre du Comité consultatif de l’Union Africaine sur la corruption. C’est après avoir pris cet engagement que le président du tribunal l’a renvoyé à l’exercice de sa nouvelle fonction.

Créé le 26 mai 2009, le conseil consultatif de l’union africaine sur la corruption  est un organe autonome établi au sein de l’union africaine en vertu de l’article 22 (1) de la convention de l’union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption.  Elle a pour mission de  surveiller la mise en œuvre de la convention  et conseiller l’union africaine et ses États membres dans la lutte contre la corruption.  Le conseil est composé de 11 membres, chacun est  proposé par les États et élus par le conseil exécutif à partir d’une liste d’experts.  Et ils sont nommés pour une période de deux ans renouvelable.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :