Bac 2016 – Mahamat Barka, Directeur Général, ONECS : « Provisoirement  nous avons 77 171 candidats »

Bac 2016 – Mahamat Barka, Directeur Général, ONECS : « Provisoirement nous avons 77 171 candidats »

Le 06 juin prochain, les élèves des classes de Terminale composeront les premières épreuves du baccalauréat session de 2016. Nous avons interrogé le Directeur Général de l’Office national des examens et concours du supérieur (ONECS) Mahamat Barka. Il nous donne les détails sur le bac de cette année.

Selon le Directeur de l’ONECS Mahamat Barka, son institution est déjà prête et  tient le chronogramme. « L’enrôlement biométrique est entièrement terminé. Provisoirement, nous avons 77 171 candidats répartis comme suit : 74% des candidats sont de séries littéraires, 22% sont de séries scientifiques, et les 4% restant sont des séries techniques. Le président du jury est nommé et très prochainement, les membres seront également nommés. Tout est prêt, on n’attend que les moyens financiers pour commencer et je pense que ça ne va pas tarder  », précise-t-il.

En ce qui concerne la technique de composition, le Directeur Barka soutient qu’elle est la même que l’année dernière. Les candidats composent dans la matinée et pendant six jours. Toutefois, pour le choix des sujets, il y a quelques changements. « Contrairement aux années passées, cette année nous avons travaillé plus avec les délégations que les enseignants. Chaque département a proposé plusieurs sujets par matière. Ce que nous on va faire, c’est que sur l’ensemble des sujets proposés, on va arrêter quelques-uns en tenant compte de plusieurs paramètres », indique le directeur de l’ONECS.

En outre, comme l’année dernière, le baccalauréat se composera en deux phases. M Mahamat Barka indique que : « la première c’est la série d’épreuves qui concerne les étudiants qui ont 10 de moyenne. Ceux qui ont une moyenne inférieure à 10 et supérieure ou égale à 8,50 seront ajournés pour composer les secondes épreuves écrites ».

L’année académique 2015-2016 a certes été perturbée par des grèves et autres cessations de cours mais, le directeur de l’ONECS reste confiant. « Pour le moment, on n’a pas encore fait une évaluation de cet état de désordre dans certains établissements. Mais d’ores et déjà, je peux vous dire qu’on a fait  le tour du pays. Par exemple, dans certaines régions, dans une partie de la région de N’Djamena, les cours n’ont pas été perturbés. On est parti dernièrement à Sarh, les enfants ont fini les cours, ils sont en train de faire les révisions. Je ne peux pas vous dire de prime à bord que le résultat va être mauvais », rassure M. Mahamat Barka.

6 Commentaires

  1. Roudouane Mahadi
    13 mai 2016 at 13 h 49 min Répondre

    Commentaire Merci M. le Directeur

  2. Hassane Ali Seïd
    14 mai 2016 at 16 h 50 min Répondre

    Merci! Monsieur le Directaire General.

  3. Ahmat
    14 mai 2016 at 22 h 44 min Répondre

    Bonne chance à tout le monde

  4. Moussa Adoum Moustapha
    15 mai 2016 at 0 h 28 min Répondre

    je remercie le grand intello et président de l’onecs de sa forte effort envers nous et d’assurance qui nous ai réservé !!!

  5. Yacine mahamat saleh
    16 mai 2016 at 11 h 37 min Répondre

    Premièrement je tiens à vous remercier Mr le DG pour cette mise en lumière dans ces points d’ombre. Mais ce qui m’inquiète de plus est que tout élève jugé nantis d’un baccalauréat de toute série confondu aura besoin d’effectuer ses études supérieures. Conte ténu de la situation que nous vivons aujourd’hui en matière d’insuffisance universitaire, avez vous penser sur un projet d’agrandissement ou de diversification de filière à fin de pouvoir garantir la place pour tous les bacheliers ? Merci pour votre compréhension et je souhaite avoir une réponse à ma question.

  6. Mahamat Mahdi
    5 juillet 2016 at 19 h 23 min Répondre

    Merci Mn Directeur pr c detail

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :