Augmentation de prix des bières : des débits de boissons sont en grève

Augmentation de prix des bières : des débits de boissons sont en grève

SOCIÉTÉ – En réaction à l’augmentation de prix de boissons par les Brasseries du Tchad, les grossistes et tenanciers des débits de boissons observent un mot d’ordre de grève lancé ce 6 janvier par leur organisation et le collectif tchadien contre la vie chère.

Un tour dans les quartiers de N’Djamena laisse voir bars et buvettes hermétiquement fermés. De Chagoua à Kabalaye en passant par Moursal, le constat est le même. Dans certains coins, les tables et bancs posés à l’extérieur sont simplement rangés les uns sur les autres. Ce qui annonce le début d’une journée difficile pour les consommateurs.

Le mot d’ordre lancé par l’association des tenanciers des bars et le collectif tchadien contre la vie chère sera observé durant deux jours pour amener les brasseries à revoir leurs tarifs en baisse.

A LIRE AUSSI : les consommateurs se tournent vers les vins

En rappel, en date du 2 janvier 2020, les Brasseries du Tchad ont sorti une nouvelle grille tarifaire augmentant les prix des boissons produites par elles. Les raisons n’étant pas connues laissent perplexes les revendeurs et les consommateurs. Déjà, certains consommateurs se tournent vers certaines boissons traditionnelles ou du vin.

A LIRE AUSSI : la plateforme syndicale entre en grève

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :