Audit des diplômes : Trois mois supplémentaires accordés au cabinet en charge

Audit des diplômes : Trois mois supplémentaires accordés au cabinet en charge

Le ministre de la fonction publique et du dialogue social, Ali Mbodou Mbodoumi s’est rendu ce 31 juillet 2018 au département des archives dudit ministère, où siège la Commission d’audit des diplômes des travailleurs du secteur public.

L’audit des diplômes fait partie intégrante des mesures d’austérité prises par le gouvernement tchadien. C’est un cabinet d’audit burkinabé qui est chargé de faire le travail. L’équipe travaille sous haute protection policière.

Les diplômes sont placés par département ministériel et sont codés. Les diplômes concernés datent de 1996 à 2016. Ce sont au total 55 521 diplômes qui sont en cours d’audit parmi lesquels ceux de 42 902 fonctionnaires, 7 999 contractuels et 4 620 mains d’œuvre. Ne sont pas concernées les plantons qui, selon le ministère de la fonction publique sont recrutés sans diplômes.

Après s’être entretenu à huis clos avec le cabinet d’audit, le ministre de la fonction publique observe que, les travaux se déroulent dans de bonnes conditions mais le délai de six mois accordés au cabinet est insuffisant. A l’issue de cette visite, trois mois supplémentaires sont accordés au cabinet pour finaliser le travail. Le ministre Ali Mbodou Mbodoumi regrette le fait que des agents de la fonction publique aient collaboré avec des fonctionnaires pour que leurs faux diplômes soient retirés.

 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :