Attentats Tchad : La France a condamné les attaques meurtrières

Paris – La France a condamné les attaques meurtrières perpétrées lundi à N’Djamena, les premières de ce type dans la capitale tchadienne, et assuré le Tchad de son soutien dans la lutte contre le terrorisme, dans une déclaration du ministère des Affaires étrangères.

La France condamne les attaques perpétrées le 15 juin contre le commissariat général et l’école de police de N’Djamena, a indiqué le porte-parole du Quai d’Orsay, Romain Nadal, alors que les attaques, des attentats-suicides, ont fait de nombreux morts et blessés, selon un reponsable de la police tchadienne.

Paris se tient aux côtés du Tchad et de ses partenaires africains dans la lutte contre le terrorisme, a-t-il ajouté.

Les attentats n’ont pas été revendiqués jusqu’à présent.

Le Tchad est un des principaux partenaires et alliés de la France dans la région. Paris déploie plus de 3.000 hommes dans la zone sahélo-saharienne dans le cadre de son opération antiterroriste Barkhane.

Les mesures de sécurité avaient été considérablement renforcées depuis plusieurs mois dans la capitale tchadienne face à la menace d’attaques des islamistes armés nigérians de Boko Haram.

Le Tchad a engagé son armée au Nigeria contre Boko Haram, dont le chef Abubakar Shekau a menacé à plusieurs reprises de s’en prendre aux intérêts tchadiens.

La semaine dernière, le Nigeria et ses voisins ont convenu de mettre sur pied d’ici juillet une force régionale de quelque 8.700 hommes pour lutter contre le groupe islamiste, et son quartier général sera installé à N’Djamena.

(©AFP / 15 juin 2015 13h21)

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :