Assistance en période de confinement : le gouvernement entend soulager plus de 30.000 N’Djamenois

CORONAVIRUS – Le ministère de la Santé publique et de la Solidarité nationale, à travers la sous-commission assistance aux couches vulnérables, a lancé ce dimanche 10 janvier, l’opération de distribution de kits alimentaires, aux habitants des 10 arrondissements de la capitale.

Tout est parti du 1er arrondissement. C’est la directrice adjointe du ministère de la Santé publique et de la Solidarité nationale, qui a donné le coup d’envoi. C’était au centre social numéro 1. 500 kits doivent être distribués sur ce site aux personnes démunies, pour les soutenir, durant ces durs moments de confinement et de mesures anti-covid19.

Les autres arrondissements ont, tel que prévu, droit à 500 kits chacun, pour soulager les personnes démunies, recensées par les chefs de carrés. Répartis sur 11 sites, cette opération vise donc à soulager plus de 30 000 habitants de N’Djaména, à raison de 6 ou 7 personnes par ménage.

Les sites de distribution sont, entre autres, le lycée Félix Eboué, le lycée de l’amitié Tchad-Soudan, le lycée Féminin, le lycée de Gassi. Une commission ad-hoc est préalablement mise en place par arrondissement, pour assurer la bonne tenue de ces distributions.

Retards d’arrivée des vivres et mauvaise organisation ont fait échoué le processus de distribution des kits dans certains sites, que le ministre en charge de la Santé publique et de la Solidarité nationale, Dr Abdoulaye Sabre Fadoul, a eu à visiter ce matin.

Au lycée Félix Eboué et au lycée de Gassi, par exemple, la distribution s’est soldée par un incident. Les bénéficiaires se sont déversés sur les vivres, pour arracher leurs parts. Mais au lycée de l’amitié Tchad-Soudan, des centaines de personnes ont dû attendre sous le soleil, de 5 heures à 13 heures, l’arrivée des vivres.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :