Assassinat de colonel Dinar : Youssouf Djaoro rapporte ce qu’il en sait

Assassinat de colonel Dinar : Youssouf Djaoro rapporte ce qu’il en sait

Premier à se rendre à Kousseri pour constater le cadavre de l’humoriste colonel Dinar, Youssouf Djaoro, directeur du centre culturel Talino Manu explique ce qu’il sait des circonstances de son assassinat.

L’humoriste colonel Dinar était en compagnie du célèbre imprésario Marius version fils de l’homme, de retour d’une tournée effectuée à Maroua au Cameroun. Ils ont fait escale dans la ville frontalière Kousseri où colonel Dinar sera assassiné. Alerté, Youssouf Djaouro s’est rendu sur le lieu. Voici ce qu’il rapporte.

“Ce matin j’ai été informé de l’assassinat de Dinar. Immédiatement je me suis rendu à Kousseri en compagnie de quelques personnes. Nous sommes allés vérifiés et effectivement c’était lui. On est revenu à notre tour informer son grand-frère ainsi que sa femme”, raconte timidement Youssouf Djaouro, directeur du centre culturel Talino Manu.

Après s’être entretenu avec les proches du défunt, Youssouf Djaoro, le 1er substitut du procureur ainsi que quelques autres autorités se sont rendu à Kousseri pour le rapatriement du corps de Colonel Dinar. Youssouf a fait savoir qu’une fois là-bas, ils ont eu à écouter les autorités camerounaises sur les circonstances du drame, pendant que son compagnon Marius, le responsable de l’hôtel ainsi que le propriétaire du bar où ils sont allés passer du temps étaient tous en interrogatoire.

A LIRE AUSSI : les présumés assassins de Mopi Célestine lynchés à la maison d’arrêt

Djaoro explique que selon Marius, ils étaient arrivés à Kousseri dans la soirée du 17 février. Ils ont pris des chambres à l’hôtel. Le temps de prendre une douche et se reposer un peu, ils ont trouvé qu’il faisait tard donc ils ont décidé de passer là nuit à Kousseri pour rentrer sur N’Djamena ce 18 février. Ils sont donc sortis de l’hôtel pour aller se détendre dans un bar appelé 4G. Ils sont revenus à l’hôtel vers 21h pour se coucher. Mais Colonel Dinar se sentait ennuyé. Il a demandé à Marius de le raccompagner de nouveau au même bar. Ils sont répartis. Vers 2 heures du matin, Marius demande à Dinar qu’ils rentrent, mais lui préférait continuer un peu la soirée avant de regagner sa chambre d’hôtel. Marius l’a laissé pour rentrer se coucher à l’hôtel où il apprendra au petit matin que Dinar est assassiné à coup de couteau.

Youssouf Djaoro a également fait savoir que selon les autorités camerounaises, une enquête est en cours mais déjà elles ont avancé l’hypothèse d’une agression à main armée contre Dinar qui rentrait à l’hôtel. En collaboration avec le parquet de N’Djamena, l’enquête se poursuivra dans l’objectif de retrouver les présumés coupables, rassure Youssouf.

Le corps du défunt sera enterré ce mercredi 19 février.

Les commentaires sont fermés

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :