Assassinat d’Aimé Soulembaye en mission humanitaire: Aidez son fils Espoir

 

 

 

Les quatre otages français d’Arlit au Niger ont été libérés hier mardi 29 octobre 2013.

La rédaction de www.tchadinfos.com  est contente de cette libération. Au même moment, nous avons eu une pensée pour notre compatriote Aimé Soulembaye.  Aimé Soulembaye est décédé dans la nuit du 14 octobre 2012 suite à un kidnapping survenu alors qu’il était en mission au Niger.

L’association pour laquelle il travaillait a choisi en accord avec la famille d’Aimé de  réunir une somme pour assurer l’avenir de son fils Espoir. Nous vous proposons ci-dessous le texte de l’association et la façon de pouvoir faire votre contribution.

”Depuis plus de 10 ans, Aimé était présent aux côtés des populations les plus démunies de son pays et du Sahel, en travaillant avec diverses organisations et en participant récemment à la création d’Alerte Santé, une ONG médicale tchadienne. A Dakoro, au Niger, il était responsable administratif et des ressources humaines dans un projet de pédiatrie où plus de 20 000 enfants ont été soignés cette année.

L’assurance a refusé de payer le capital décès, celui-ci étant considéré comme dû à un acte de terrorisme.

Aimé était marié et père d’un petit garçon âgé d’un an prénommé Espoir. Vingt personnes dépendaient totalement ou partiellement de son salaire.

Nous avons choisi, en accord avec la famille de réunir une somme qui permettra à son épouse d’acheter une maison au nom de son fils et à son fils d’avoir accès à une excellente scolarité. C’était le vœu le plus cher d’Aimé.

Nous souhaiterions récolter 110 000 euros pour assurer l’avenir d’Espoir. Une année en maternelle et primaire au lycée français, qui est la meilleure école au Tchad, coûte environ 2500 euros, 3500 au collège et 4000 au lycée auxquels s’ajoutent les frais de logement.

Si vous voulez nous aider à réunir cette somme, vous pouvez faire un don par carte bleue sur notre site (http://www.alimaong.org/assassinat-daime-soulembaye-en-mission-humanitaire-aidez-son-fils-espoir/) ou envoyer un chèque à ALIMA, 39 rue de Romainville, 93100 MONTREUIL, France.

L’intégralité de vos dons sera destinée à l’avenir du fils d’Aimé. Afin de garantir la pérennité du financement des études d’Espoir, un fond notarial sera créé en France.

110 000 euros, c’est 550 personnes qui donnent 200 euros. Sachant que le don donne droit à un crédit d’impôt de 75%[1] de son montant, cela revient en réalité à 50 euros.

[1] 75% de crédit d’impôt dans la limite de 521 euros et 66% au-delà.”

Source: Alima ONG

Lien facebook : https://www.facebook.com/events/193290464141815/permalink/193290467475148/

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :