mardi 9 août 2022

Assainissement : des matériels de curage de caniveaux et de collecte de déchets remis à 19 associations

Le maire de la ville de N’Djamena, Ali Haoun, a procédé ce mercredi 29 juin, à la remise de matériels de curage de caniveaux et de collecte de déchets solides aux services techniques et comité d’assainissement au profit de 19 associations. Une cérémonie qui a vu la présence de l’ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery.

C’est en tout 16 tricycles, 420 brouettes, 1 000 pelles avec manche, 500 fourches courbées, 500 fourches plates, 500 pioches, 500 râteaux, 400 barres à mine, 1 000 paires de botte et 1 000 paires de gants, 1 000 paires de gilets de chantier et 1 000 haches pour un coup global de 77 050 000 F CFA, à repartir à 19 associations à base communautaire tels que les comités d’assainissement pour la gestion de la filière déchets et des travaux de curage des caniveaux.

Cette remise de matériels de curage de caniveaux et de collecte de déchets solides intervient dans le cadre du projet de renforcement de l’accès à l’eau et à l’assainissement à N’Djamena et de la gouvernance du secteur, d’un coût global de 16 726 903 500 F CFA, pour une durée de 8 ans, un projet financé par l’Union européenne (UE) et l’Agence française de développement (AFD).

Pour le maire de la commune de N’Djamena, Ali Haroun, cette dotation en matériels vient  à point nommé et les communes partenaires locaux doivent les utiliser pour atténuer les effets des inondations et rendre les quartiers propres. « J’invite mes collègues maires des arrondissements, à suivre sur le terrain, les associations bénéficiaires de ces matériels, afin que ceux-ci soient utilisés rien que pour les activités assignées. J’attire également l’attention des membres des différentes associations bénéficiaires de ces matériels d’en faire bon usage pour l’intérêt de leurs concitoyens », souhaite le maire de la commune de N’Djamena, Ali Haroun.

Pour ce projet, faut-il le rappeler, la finalité vise à lutter contre la pauvreté par l’amélioration des conditions de vie et de santé des populations des quartiers Nord et Est de N’Djamena, notamment les communes du 7ème, 8ème et 10ème arrondissements. Selon le coordonnateur du projet, Oumar Saramadji, le taux d’exécution financière actuelle dudit projet est de 90%, soit 15 131 927 069 F CFA sur le montant global avec un taux d’exécution technique de 98%.

Laisser un commentaire

économie

Musique : Christian Saar officialise la sortie de son premier album intitulé “302”

L'artiste Gospel tchadien Christian Saar a annoncé ce mardi 09 août la sortie de son premier album "302". Un album Gospel composé de huit...

Tchad : la période d’identification des abonnés des téléphonies prorogée au 10 septembre

Les abonnés des maisons de téléphonies peuvent être enrôlés avec le numéro national d’identification jusqu’au 10 septembre 2022 au lieu du 10 août. Cette...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
884 votes · 885 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité