Aïd-el-Adha : le Président Déby prône l’amour du prochain, le respect de l’autre et la tolérance

Aïd-el-Adha : le Président Déby prône l’amour du prochain, le respect de l’autre et la tolérance

Après la prière à la grande mosquée, les membres du Conseil supérieur des affaires islamiques (CSAI), sous la direction du deuxième vice-président, Cheick Ahmat Annour Mahamat Al-Helou sont allés présenter leurs vœux au président Déby au palais présidentiel. La présentation populaire des vœux est supprimée cette année. Au cours de son allocution,  le président Idriss Deby Itno invite les Tchadiens à plus de cohésion pacifique.

« Mes chers frères,  nous devons sans aucune distinction de foi, nous livrer à une profonde méditation sur le sens profond de ce sacrifice et  nous interroger si nos faits et gestes  de tous les jours suivent l’acte exemplaire de ce prophète de Dieu », invite Idriss Deby Itno. Selon le chef de l’Etat, l’Aïd el Adha qui perpétue le sacrifice du prophète Abraham à Dieu est un moment de communion, de prière et aussi d’introspection. Tout en rappelant le message (khoutba) de l’imam Ahmat Annour, il exhorte les uns et les autres à l’amour du prochain, le respect de l’autre et la tolérance. « Toutes ces valeurs fondamentales sont des ferments indispensables d’une vie communautaire paisible et d’une cohésion sociale harmonieuse », soutient le Président Idriss Deby Itno.

L’amnistie générale proclamée à la clôture du Forum National Inclusif, s’inscrit dans cette volonté du rassemblement de toutes les filles et de tous les fils du pays. C’est dans ce sens que, le chef de l’Etat tchadien saisit l’opportunité pour exprimer sa gratitude aux Tchadiens de l’extérieur qui ont selon ses termes, « regagné librement et dignement le pays ». A ceux qui hésitent encore, le Président de la République les invite à transcender le doute qui les habite et à revenir au bercail pour contribuer à l’édification de la nouvelle « citadelle ».

A ceux qui veulent continuer à s’accrocher à la rhétorique guerrière, Idriss Déby Itno  rappelle que cette option est suicidaire et sans issue. Par cette même occasion, le chef de l’Etat demande aux syndicats des travailleurs à renouer le dialogue avec le Gouvernement pour que cessent les grèves qui d’après lui, causent tant de préjudices. « La 4e république doit se nourrir de mentalités revisitées et d’attitudes progressistes. J’en appelle à la responsabilité et à la vigilance de l’ensemble des Tchadiennes et des Tchadiens », affirme le Président de la République.

Idriss Deby Itno, dans son discours, porte une pensée à l’endroit de tous les fidèles musulmans qui accomplissent le pèlerinage à la Mecque et aux lieux saints de l’Islam. « Que la Grace divine guide toutes nos actions et accompagne la marche éternelle de notre pays », c’est en ces termes qu’il adresse ses vœux aux Tchadiens.

Un commentaire

Laisser un commentaire